dimanche 23 février 2014

JORDANNE... FLOT ET LEGENDES

La Jordanne - Quartier de Peyrolles à Aurillac
Photo Nathanaëlle C.

La Jordanne, dans sa langue, elle se nomme Jordanà... Longue de 40,6 kms, elle naît au Col de Cabré dans le Cantal, sur la commune de Mandailles, elle est affluent de la Cère et sous-affluent de la Dordogne... C'est ainsi qu'elle passe à Aurillac... Hum, cette description n'est guère poétique, n'est-ce pas ? lol Mais cela permet de la situer...


La Jordanne en amont du Pont du Buis
Photo Nathanaëlle C.


Maintenant, je vais vous conter quelques petites histoires sur elle. C'est ma rivière, elle est belle, un peu impétueuse, c'est normal, elle est Auvergnate ! lol Elle est aussi fofolle que les torrents de montagne, ceux qui courent et s'éclaboussent sur les pierres de volcan... Elle va, elle court, vire à droite puis à gauche, se rétrécit, s'élargit, saute et tressaute...

Allons la voir de plus près...


Chutes de la Jordanne
entre le Pont du Buis et le Pont Rouge
Photo Nathanaëlle C.


Chutes de la Jordanne entre le Pont du Buis et le Pont Rouge
Photo Nathanaëlle C.
On dit qu'Aurillac viendrait d'Aurillacus, ancien soldat romain qui fit fortune et bâtit une belle demeure sur une des collines autour de la cité à l'époque Gallo-romaine... Oui, c'est ce que l'on dit...



La Jordanne entre le Pont Rouge et le Pont Bourbon,
sous les passerelles des demeures et hôtels riverains
Photo Nathanaëlle C.
Le Pont Bourbon
Photo Nathanaëlle C.


La Jordanne à la hauteur du Pont Bourbon
Photo Nathanaëlle C.



Mais l'on dit aussi qu'Aurillac se nommait autrefois Orlhac, le H en "Auvergnat" remplace le son "Ye" donc Orlhac, qui viendrait d'Orlac... Or Lac... Et pourquoi Or Lac ? 




La Jordanne à la hauteur du Viaduc d'Aurillac
Photo Nathanaëlle C.

Voici l'explication...


Au temps de la conquête romaine, nos ancêtres les Arvernes avaient été informés de l'avancée des troupes de Jules César, ils prirent alors toutes leurs richesses, or, argent et bijoux, et les jetèrent dans la Jordanne afin que les Romains n'en eussent pas un plat, pas un gobelet, pas un collier, et dans l'espoir de les récupérer plus tard. Par la suite, on a donné le nom d'Orlhac à la petite cité pour se souvenir qu'il y avait de l'or dans le lac ! 


La Jordanne sous le Viaduc d'Aurillac
Photo Nathanaëlle C.


A l'instar de l'Or du Rhin, que les nazis cherchèrent pendant la seconde guerre mondiale, l'or de la Jordanne fit aussi l'objet de bien de convoitise et de recherches. On a dit avoir trouvé des paillettes au cours des siècles qui suivirent l'invasion romaine, et ceci jusqu'au 19e... Il y a bien longtemps de cela, mais personne n'a jamais retrouvé "l'or de la Jordanne"...


La Jordanne
Photo Nathanaëlle C.

On dit aussi que la Jordanne charrie des perles... Nos confiseurs en ont fait des bonbons, des pralines au chocolat au lait enrobées de chocolat blanc, puis de sucre gris, que l'on a renommées "Galets de la Jordanne"...  La féerie se perd lol pas la poésie heureusement.



La Jordanne à la promenade de Bocholt - Aurillac
Photo Nathanaëlle C.

Par ici, les colverts se laissent souvent porter par le flot...

On y fait donc de jolies rencontres...


La Jordanne - Promenade de Bocholt - Aurillac
Photo Nathanaëlle C.



On dit également que le jeune Gerbert, futur Pape Sylvestre II, était habile sorcier. Il voulut un jour convaincre le Doyen de l'Abbatiale Saint-Géraud d'Aurillac, car il y était jeune oblat, et lui demanda s'il voulait être témoin d'un miracle. L'homme ayant acquiescé, Gerbert le conduisit au bord de la Jordanne...

Après avoir tracé d'innombrables cercles et prononcé moults mots cabalistiques, le futur pape frappa les eaux de la rivière avec une baguette incandescente. Soudain, les eaux, bleues et claires, se changèrent en flots d'or, si bien que, pendant un instant, l'or coula en larges nappes entre les deux rives. Le Doyen épouvanté se jeta à genoux, pria Dieu mentalement et le charme cessa. 

Mais depuis ce temps, la Jordanne roula des paillettes précieuses et la ville prit le nom d'Aurillac CAD : Auri Lacus


Statue de Sylvestre II
Photo Nathanaëlle C.

Gerbert, Pape Sylvestre II, pape de l'An Mille, faiseur de rois (il mit Hugues Capet sur le trône de France entre autres...), astronome, géomètre, grand mathématicien, (on lui doit le systhème de numérotation décimale et l'introduction du zéro), créateur de la Nation Hongroise, (il très vénéré là-bas car il remit la Sainte Couronne au roi Etienne), précurseur de l'Europe unie, humaniste avant l'heure, grand scientifique et grand savant... Et j'en oublie... naquit en 938 à Bellac*, sur la commune de Saint-Simon, arrondissement d'Aurillac. L'illustre pape qui se levait la nuit pour suivre les étoiles a sa statue au coeur de la ville, tout près du Pont Rouge, sur la Jordanne...  Gerbert est enterré à Saint-Jean de Latran, son tombeau fut ouvert en 1648 car il ruisselait pour annoncer la mort des papes, et l'on dit que c'est toujours le cas...

*Bellac et non"Belliac" comme il est précisé sur Wikipédia ! 



Statue de Sylvestre II - Aurillac
Statue de David d'Angers
Photo : Nathanaëlle C.
Statue de Sylvestre II
Photo Nathanaëlle C.
La Jordanne à la sortie d'Aurillac
Pont d'Arpajon
Photo Nathanaëlle C.
La voilà qui s'enfuit déjà... Laissons la Jordanne partir déverser ses eaux de légendes vers la Cère, puis vers la Dordogne... Elle emporte avec elle les richesses et l'or des Arvernes, les perles imaginaires, les secrets de Gerbert et l'amour des Aurillacois.


Laquelle de ces légendes, ou histoires vraies, car les légendes sont bien souvent issues de la réalité, vous plait-elle le plus ? 




La Jordanne
Photo Nathanaëlle C.

Peut-être vous parlerai-je un jour du Bois de la Fage, 
planté par Gerbert. Il domine la ville près du Puy Courny...
Mais ceci est une autre histoire...

41 commentaires:

  1. Entre légende, réalité et images esthétiques, un très beau reportage sur une rivière que tu aimes.
    Ma légende préférée est celle des perles, et des "Galets de la Jordanne"...
    Je t'embrasse, Nathanaëlle, très bon dimanche et à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les perles est la légende la moins connue, c'est pourquoi on dit "les galets de la Jordanne", je vois que tu es gourmande comme moi ! lol J'aime celle de l'or dans le lac, il y a une grande part de mystère, et de crédibilité...
      Bisous Norma et belle vacances !

      Supprimer
  2. Merci pour cette très jolie promenade hivernale et auvergnate...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir JeanMi, belle semaine !

      Supprimer
  3. Très intéressante approche de l' histoire de la Jordanne...
    Je découvre l'origine du nom " Orlhiac " On le trouve assez souvent en Auvergne ...Quant à l' or perdue dans ses eaux , elle a peut-être migré vers la Vézère qui alimente la Dordogne..et qui en recèle toujours...?!
    En tout cas la Jordanne à elle seule , est une perle de l' Auvergne ...:-)
    Bisous Nath

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, en Auvergne on trouve beaucoup de LH qui donnent le son "Ye" et des terminaisons en LLAC, comme en Bretagne ! lol Mais chez nous c'est de l'Occitan ! lol
      La Vézère aussi a de l'or ? Wow décidément, les Arvernes ont déversé bien des trésors lol
      De toute façon, on n'a jamais prouvé que ceci était faux, mais aucun moyen de savoir si c'est vrai; à moins de remonter le trésor des Arvernes ! lol
      Poutoux Mathilde et douce semaine !

      Supprimer
  4. Je trouve la première légende très amusante. J'imagine aussi le magnifique spectacle que contempla le Doyen, peut-être à une heure particulière où le soleil dorait l'eau de ses rayons, mais cette tentative d'explication est bien moins poétique que la deuxième légende, que je préfère. Vos photos de la Jordanne sont superbes et possèdent une fraîcheur toute romantique qui me plaît beaucoup. Merci pour votre belle et intéressante publication, Nathanaëlle. Comme j'adore les histoires, j'attends de lire bientôt celle du Bois de la Fage. Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dit néanmoins que Sylvestre II avait quelque chose de "sulfureux" est-ce une légende là aussi, je l'ignore, mais il était un peu "alchimiste", les légendes d'avant l'an Mil prenaient une certaine ampleur avec la peur de la fin du monde.
      Je ne suis pas objective, parce que je l'aime, mais oui : elle est belle la Jordanne ! lol
      Belle semaine Anne !

      Supprimer
  5. les légendes sont vraies pour ceux qui les croient et elles sont si belles que je les crois... imaginer l'or et les perles dans ta rivière ...il suffit d'un peu d'imagination à certaines heures sous le soleil !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a, à mon humble avis, souvent une part de vrai dans certaines légendes, et pour l'or, je reste partagée, comme on dit "il n'y a pas de fumée sans feu" lol, les Arvernes ont bien dû protéger leur biens, et cela ne m'étonnerait pas qu'ils l'aient confié à la Jordanne.
      Bisous Josette et belle semaine

      Supprimer
  6. Un beau nom pour une rivière rustique qui charrie des trésors et raconte des histoires qui font rêver..l'or, les perles..j'aime beaucoup.Beau dimanche , Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est certes rustique, mais parfois, à certains endroits, elle est très raffinée, elle a tout d'une rivière de "château de la Loire" lol D'où l'attachement qu'on peut lui porter, elle est changeante, tour à tour folle et douce, ah c'est notre rivière ! lol
      Bisous Danielle et belle semaine (bisous à Lili ! )

      Supprimer
  7. C'est un bien beau billet Nath et vraiment bien documenté.
    J'aime toutes les légendes de ta Jordanne.
    C'est assez difficile de choisir, elle sont toutes plus jolies les unes que les autres mais, j'aime bien l'idée que les fiers Arvernes aient voulu que leurs richesses échappent à l'envahisseur !
    C'est moins romantique et poétique que les autres mais cette action de résistance me plait bien.
    Et puis bien sûr la belle idée des chocolatiers !-o))))
    Sais-tu pourquoi elle porte ce nom qui ressemble à celui d'une fée ?
    Encore merci de nous avoir appris toutes ces belles légendes sur la jolie Jordanne.
    Gros bisous Nath.
    Belle soirée près de ta rivière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La documentation vient de ma propre mémoire, tout ce que m'avait raconté mon papa, et un professeur de lycée, une dame très amoureuse de cette région. Car ces légendes, on n'en parle guère plus... Hélas ! Mis à part quelques historiens de la région, des gens au savoir précieux, j'aimerai bien savoir, d'ailleurs, s'ils en ont meilleure connaissance que moi ! lol Si un jour j'en ai l'occasion, je le leur demanderai.
      Oui, le coté résistant des Arvernes me plait aussi, et comme je dis toujours "il n'y a pas de fumée sans feu" à propos de certaines légendes et celle-ci me parait la plus plausible. C'est d'ailleurs la plus connue.
      Bisous Mireille et belle semaine (bisous à Prunette)

      Supprimer
  8. Merci de nous enchanter des légendes de ta si belle contrée. Encore, encore et encore Naëlle, j'adore.
    Biz
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'est pas loin Annie, le Périgord regorge aussi de légendes... En tout cas elles sont venues jusqu'à nos oreilles ! lol Je vois que le Bois de la Fage plait aussi lol Il a une rue à son nom.
      Promis, je raconterai !
      Bisous Annie et belle semaine, gros calins d'amour à Dolby, il va bien, tant mieux (j'ai fait ce que je t'avais dit...)

      Supprimer
  9. Such a beautiful meandering river!

    Happy week,

    Madelief x

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you Madelief, the Jordanne has a nice personality and her legends make it even more attractive.
      Nice Wednesday !
      Nath x

      Supprimer
  10. Le long de la Jordanne, il y en a qui rêvent de trésors, d'or et de perles... Pourquoi pas ?
    En tout cas, tes photos nous parlent bien de cette rivière qui a du caractère !
    Belle soirée à toi !
    Bises au rythme de la Jordanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a du caractère en effet, mais elle est Auvergnate, ceci explique cela lol
      Bisous et bon mercredi Martine !

      Supprimer
  11. Ben nous, nous avons bien vu sur une photo un peu d'or briller, mais on ne dira pas laquelle, comme ça, personne le prendra, hihi.
    Graous graous, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venez vite avec une épuisette les petits choux, il faut récupérer cette pépite !
      Graou mercredi les minous !

      Supprimer
  12. j'aime bien l'idée des Arvernes, qui jetèrent leurs richesses dans la Jordanne.
    Aurillac riche de son histoire. merci pour les légendes et les belles photos, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'une des hypothèses sur l'origine du nom Aurillac, avec Aurillacus le romain, il y a peut-être des deux...
      Bisous Laurence et doux calinous à Opale et à Sonye

      Supprimer
  13. I love your river, and the fall is breathtaking! I truly enjoyed reading your informative post..

    How sweet of you to come visit and leave such a kind note for dear Bebe. So happy you enjoyed
    blessings,
    Penny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I'm glad you like the Jordanne, she is very endearing,
      Bebe is so cute, it is impossible to don't love his pretty face.
      Blessings,
      Nath.

      Supprimer
    2. Oh yes, I really enjoyed photo of the Jordanne..
      I am so happy you enjoyed Bebe.. And yes, she is a girl.
      How kind of you to visit again and leave such a nice note for my needle felting and for Anita's Illustrations.. She is a fine artist!
      Blessings,
      Penny

      Supprimer
  14. Cette fois-ci, c'est sûr : si jamais je passe dans le secteur, je t'embauche comme guide : tu sais si bien raconter ton pays !

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir et il y en a des choses à voir ! lol
      Bisous Christine !

      Supprimer
  15. J'aime déjà le nom de ta rivière Jordanne, c'est magique pour moi. Donc tu comprends parfaitement que j'aime tout ce que tu nous racontes ensuite. Alors je rêve en t'écoutant, mais déjà la balade en suivant le cours de l'eau est déjà un régal.
    Bisous et bonne semaine
    Dany

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son nom est bien joli, c'est vrai, quant à ses légendes, la Jordanne a fière réputation lol Mais je suis sure qu'il y a une part de vrai, dans tout cela, notamment pour l'origine du nom, le soldat Aurillacus, c'est moins joli que les trésors des Arvernes.
      Bisous et bon mercredi Danielle ! Calinous à toutes tes petites puces

      Supprimer
  16. A la seule lecture de ton titre on est déjà embarqué dans les légendes que charrie ta belle rivière.
    Peut importe si elle charrie aussi de l'or et des perles! L'important c'est qu'elle soit source de poésie et un peu "fofolle" comme tu le dis si bien!
    Merci Nathanaëlle de nous faire découvrir ta belle région.
    Bonne semaine.
    Je t'embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais que celles-ci, mais il n'est pas impossible que d'autre légendes existent. Et l'or des Arvernes n'est pas impossible non plus, vu que les recherches ont perduré pendant des siècles.
      Bisous Marie-Paule et bon mercredi !

      Supprimer
  17. Elle est magnifique ! C'est merveilleux de retrouver les histoires et le sens des mots, des appellations, ça fait rêver !!! Merci Nathanaëlle, bisous. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement parce que les mots ont un sens, que la légende de l'or des Arvernes est tout à fait plausible, notamment à cause des recherches.
      Bisous Brigitte et bon mercredi !

      Supprimer
  18. Nous avons besoin d'enchanter le quotidien et toutes ces légendes le font d'une très belle manière, servies par toi, Nathanaëlle( que j'aime ce prénom) qui aime non seulement ta région, ton pays, mais sait nous le faire aimer. Ton travail de recherche est aussi, remarquable.
    Merci.
    Je t'embrasse bien amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Roger ! Je n'ai pas cherché bien loin, Roger, mon papa m'avait bien briefée, lorsque j'étais petite, sur toute l'histoire de la région puisqu'il y était né. Le travail de recherche ne fut donc pas long lol juste une remémorisation lol
      Bises et bon mercredi, amitiés

      Supprimer
  19. Wow, what a river, it is huge and lovely to watch.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you Bob ! it is true that she is pretty, the Jordanne...
      Nice wednesday !

      Supprimer
  20. Encore un billet magique : merci Nathanaëlle !
    La première photo est ensorcelante, je passerais volontiers des heures à cet endroit, rêvant aux histoires que tu nous contes toujours avec beaucoup de talent. Moins célèbre que "L'Or du Rhin", celui de la Jordanne n'en est pas moins une belle légende.
    Les "Galets de la Jordanne" me font penser aux "Cailloux du Gave" créés à Lourdes à l'intention des pèlerins.
    La pelouse blasonnée près du Pont Bourbon est magnifique. Tout comme ta dernière photo : un vrai tableau !
    Bisous ravis
    (pardon pour cette visite tardive : mal au dos, baisse de forme (etc) sont responsables du gros retard au grenier et chez les blogs amis, mais je ne vais plus tarder à répondre aux échos de mon dernier billet, promis !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu passais des heures à cet endroit, tu entendrais la Jordanne te parler, elle glougloute, elle coule, elle "splashe"... elle jacasse, elle vit !
      En effet les Galets de la Jordanne sont dans le même esprit que les Cailloux du Gave de Lourdes, en un peu plus "carrés" lol
      La pelouse blasonnée, là c'est la version hiver, (j'ai pris la photo la semaine dernière) dès le printemps, ce sont des fleurs qui forment le blason, elles changent à chaque saison.
      Mal au dos ? Aïe ! Prend soin de toi, ne te coince pas, c'est terrible. Baisse de forme ? Tu fais partie des personnes fatiguées en fin d'hiver, un peu de magnésium. (Perso, c'est l'été qui me fait traîner la savate lol)
      J'ai hâte de savoir quel est le mystère des carpes ! lol
      Bisous et douce soirée Tilia !

      Supprimer

Merci pour votre petite touche de couleur...