mercredi 11 décembre 2019

FLY ME TO THE MOON...


Virgin Snow
(c) Eizin Suzuki

La Lune... Le seul et unique satellite naturel et permanent de la Terre, cinquième plus grand satellite du système solaire, effectue sa rotation autour de notre planète en 29 jours et demi, c'est ce que l'on appelle une lunaison. La Lune n'a aucune atmosphère mais la force gravitationnelle entre elle et la Terre, a certaines influences, elle provoque notamment les marées. Mais on ne va pas parler ici scientifiquement de la Lune...


Albert Bierstadt
Cloud Study - Moonlight
1860

Qui a donné son nom à la Lune ?

C'est Luna, une déesse romaine que l'on assimila rapidement à Diane, mais chez les Grecs, c'est Séléné, fille d'Hypérion et Theïa, et donc, soeur d'Hélios (le Soleil), tandis que chez les Celtes, Sirona était la déesse de la lumière lunaire, que l'on a, elle aussi, apparenté à Diane. Dans la mythologie nordique, c'est Mani, fils de Mundilfari et de Glaur, qui tient le titre de dieu de la Lune. Il est le frère de Sol, la déesse du Soleil.


Clair de Lune sur le Lac
John Atkinson Grimshaw

Les Quartiers de Lune...


A la question "comment reconnait-on un premier ou un dernier quartier de lune ?", je réponds : rien de plus facile ! 
Quelqu'un de ma famille m'avait appris LE moyen mnémotechnique imparable pour le voir tout de suite. Il suffit de virtuellement tracer une barre verticale, du côté creux du croissant.

Si vous lisez un P, comme "premier", vous êtes en présence du premier quartier, période de la lune croissante. 
Si vous lisez un D, comme "dernier", il s'agit donc du dernier quartier, période de la lune décroissante. Simple comme bonjour !


Old Hall au Clair de Lune
Old Hall under Moonlight
John Atkimson Grimshaw

1882

"LE" peintre de la Lune, pour moi, c'est John Atkimson Grimshaw, il l'a représentée des centaines de fois, avec des lumières et atmosphères délicates, mais toujours inexorablement pleine... jamais en croissant... du moins, pas à ma connaissance... mais je ne sais pas tout 😏


A Girl on a Moonlight Lane
John Atkinson Grimshaw
1882

Caspar David Friedrich
Homme et Femme contemplant la Lune
1818/1824
Alte Nationalgalerie Berlin
Romantisme

The Milky Way (La Voie Lactée)
Alfred Stevens
1885-86
Clair de Lune sur Trafagar Square
Henry Pether
Clic sur les oeuvres pour les voir en entier.

Alnwick Castle
William Turner
Pré-impréssionnisme

Un croissant de lune montante célèbre : celui de Van Gogh 

Vincent Van Gogh
Paysage avec Couple
Promenade et Croissant de Lune
1890
Impressionnisme
Croissant de lune descendante :

Nuit Etoilée
Vincent Van Gogh
1888
Musée d'Art Moderne de New York
Impressionnisme

Dans ce tableau, avec la poésie qu'on lui connait, Van Gogh avait utilisé le principe du "sublime dynamique" de Kant, le beau transposé à l'infini, au sublime. L'artiste qui déplorait la "pollution lumineuse", avait mis l'accent sur les étoiles, c'est à dire que, pour lui, (mais il en va de même pour nous si nous ne savons pas regarder), les lumières des villes la nuit, nous empêchent de voir les étoiles. Du coup, l'artiste avait inversé le processus, et décuplé la lumière des étoiles au détriment de celle des villes, comme dans le tableau "Nuit Etoilée sur le Rhône", (sans la lune) ci-dessous :  c'est typique de Van Gogh et c'est tellement beau !


Arles, Nuit Etoilée sur le Rhône
Vincent Van Gogh
1888
Musée d'Orsay - Paris

Autre Croissant montant :

Jean-Baptiste Corot
L'Etang aux Trois Vaches avec Croissant de Lune
Vers 1850
Collection Privée

Full Moon
(c)Allan D'Arcangelo
Pop Art



Fly me to the moon 
Let me play among the stars 
Let me see what spring is like 
On Jupiter and Mars...


Le Maître d'Ecole - The Schoolmaster
René Magritte
1954
Surréalisme


Je sous remercie de me suivre sur Les Lectures d'Artlubie (blog de chroniques littéraires sur lequel je publie plus souvent...😏...)

lundi 9 décembre 2019

LUMIERES DE DECEMBRE

(c) Trisha Romance
Coeur Généreux
Illustration


A la lumière des chandelles, des lueurs de l'âtre, des néons, des candélabres, de l'éclairage public, des vitrines, des décorations de fêtes et des traditions, de novembre à décembre, tout brille de mille feux, des plus intimistes aux plus éclatants. Nous approchons du solstice d'hiver et paradoxalement, décembre est lumière...


Carl Larsson
Le Matin de la Sainte-Lucie
Aquarelle


(c) Rolf Dieter Meyer Wiegand
Les Feux de la Saint Martin

James Guthrie
Candelight
1890
Glasgow Boys
Gerard Havey Jones
1933

(c) Hasse Bredenberg
Överflödet Magi
La Magie de l'Abondance

(c) Norman Rockwell
Rêve de la Nuit de Noël
Illustration

(c) Trisha Romance
L'Etoile des Merveilles
Illustration

(c) Evgeny Lushpin
Coming home for Christmas
Hyper Realisme

(c) Robert Finale
Christmas at Rockfeller Center - New-York


(c) Thomas Kinkade
Christmas at Rockfeller Center

Je vous souhaite un très heureux mois de décembre et de belles fêtes de fin d'année.
Merci de me suivre sur mon blog de chroniques littéraires Les Lectures d'Artlubie


(c) Kanako

mardi 25 juin 2019

LA VIE D'ELIZABETH SIDDAL

Dante Gabriel Rossetti
Beata Beatrix
1872
Tate Gallery Londres
Préraphaélisme

Pour une fois, mes deux blogs se rejoignent, et si la lecture et le préraphaélisme vous passionnent rendez-vous sur les Lectures d'Artlubie. Dans La Muse de Rita Cameron, on peut découvrir la vie d'Elizabeth Siddal, l'un des deux plus célèbres modèles de Dante Gabriel Rossetti, si elle a partagé la vie du peintre, et fut son épouse, la muse était aussi une artiste... 
Ma chronique à découvrir sur mon blog littéraire CLIC 

mercredi 17 avril 2019

NOTRE-DAME DE PARIS

Maximilien Luce
1904

Hommage à Notre-Dame de Paris


Frédéric Houbron
1902

Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles...

Victor Hugo - Notre Dame de Paris - 1831

Bernard Buffet
1988

Étoile de la mer, voici la lourde nef 
Où nous ramons tout nus sous vos commandements 
Voici notre détresse et nos désarmements  
Voici le quai du Louvre, et l’écluse, et le bief.

Charles Peguy

Jean Fouquet
Enluminure XVe Siècle
Notre Dame de Paris
La Main de Dieu Protégeant les Fidèles
Heures d'Etienne Chevalier

Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être 
Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ;  
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher 
Comme un loup fait un bœuf, cette carcasse lourde,  
Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde 
Rongera tristement ses vieux os de rocher

Gérard de Nerval


Frederik Childe Hassam
1888
Les Tours de Notre-Dame étaient l'H de son nom.
(H pour Hugo)
Auguste Vacquerie 1872

Maximilien Luce
1901
Pour la fraîcheur de Notre Dame 
Où vint prier François Villon 
Pour séduire une jolie dame 
Qui logeait près du Petit Pont.

Bernard Dimey - 1962

Paul Signac
1934
«...Il y avait Notre-Dame, tellement plus belle du côté de l’abside que du côté du parvis, et les ponts, jouant à une marelle curieuse, d’arche en arche entre les îles, et là, en face, de la Cité à la rive droite…»
Louis Aragon


Johan Barthold Jongkind
1864

Retrouvez-moi sur mon blog littéraire : Les Lectures d'Artlubie