lundi 13 janvier 2020

L'ANTIQUITE SELON SIR LAWRENCE ALMA-TADEMA


God Speed
Sir Lawrence Alma Tadema
1893


La prospérité des peintres connait des hauts et des bas, en 1885, le prix de vente d'un seul tableau d'Alma-Tadema représentait une somme suffisante pour acheter tous les Monet existants. En 1960, la vente d'un seul Monet aurait permis d'acquérir toute l'oeuvre d'Alma-Tadema. Heureusement, on a depuis redécouvert et apprécié à sa juste valeur le Néoclassicisme, l'Art Pompier, d'Alma-Tadema.



Les Roses d'Helioglabale
Sir Lawrence Alma Tadema
1888

Sir Lawrence Alma-Tadema était le spécialiste des scènes de genre inspirées par l'Histoire grecque et romaine qu'il avait découverte lors de sa visite à Pompéi. Il excellait à rendre le poli et les veines du marbre des demeures de l'Antiquité. Une perfection proche du trompe -l'oeil qui l'avait fait baptiser par les critiques d'Art de l'époque victorienne "le plus grand peintre de marbre du monde"...



Clic sur la photo pour voir l'oeuvre en entier  :
Sir Lawrence Alma Tadema
Under the Roof of  Blue Ionic Weather




Baptisé Lourens (ou Laurens) par ses parents, (Pieter Jiltes Tadema, notaire du village, dont il était le 6e enfant, et Hinke Driks Brouwer, dont il était le 3e enfant, car Pieter avait 3 fils d'une précédente union) l'artiste naquit à Dronrijp, un village de Frise, en Hollande, le 8 juillet 1836. L'un de ses amis écrivit plus tard "il savait dessiner avant d'avoir tout à fait perdu les zozotements de son enfance". 



Past And Present Generation
Sir Lawrence Alma Tadema
1894


Lourens entama des études de droit pour devenir avocat, tout en s'adonnant au dessin, car sa mère considérait avec bonheur la pratique de l'Art. En 1851, épuisé nerveusement et physiquement par cette double vie, Alma Tadema tomba sérieusement malade, au point de voir Hinke lui accorder de consacrer "ses derniers jours" à l'Art. Et ce fut le salut, le jeune Lourens se rétablit totalement et fit preuve d'une santé de fer tout au long de sa vie. 



Sir Lawrence Alma Tadema
A Coign of Vantage
1895

L'artiste mit cette vitalité retrouvée au service de sa carrière. Admis à l'Académie d'Antwerp en 1852, il travailla dur pour rattraper le temps perdu. Peu d'oeuvres demeurent de ces années de formation. Lourens puisait alors son inspiration dans l'histoire mérovingienne. Sous l'influence de son ami Louis de Taye, Alma Tadema pu acquérir la faculté de peindre l'histoire avec une grande précision archéologique. 


Clic pour voir l'oeuvre en entier : 
Caracalla et Geta
Sir Lawrence Alma Tadema
1907



Alma Tadema fut l'élève de Gustave Wappers et de Nicaise de Keyser à l'Académie des Beaux-Arts d'Anvers. Et puis grâce à son maître Bruxellois, le baron Hendryck Leys, le jeune artiste a pu parfaire sa connaissance de l'Antiquité, et maîtriser sa technique. En 10 ans d'études acharnées, il fut prêt à affronter le jugement de ses pairs et exposa avec succès ses oeuvres d'inspiration égyptienne dans l'Europe entière. 


Offrande d'Eté
Sir Lawrence Alma Tadema
1911

Installé à Paris, c'est en 1863, après son mariage avec Pauline Gressin de Boisgirard, que l'artiste visita Pompéi lors du voyage de noces du couple, (après avoir vu les frises du Parthénon à Londres). Alma Tadema fut fasciné par les nouvelles excavations de Pompei et garda un souvenir photographique des lieux et ruines.


Sir Lawrence Alma Tadema
Hopeful
1909
Clark Art Institute
Williamstown MA - USA


En 1864, il remporta la médaille d'or du Salon de Paris pour ses "Divertissements dans l'Egypte Ancienne". Les artistes tels Jean-Léon Gérôme, Rosa Bonheur ou encore Alfred Stevens louèrent son habileté. Ernest Gambart, le plus grand marchand d'Art de l'époque, lui offrit un avantageux contrat. Mais ce fut de Grande-Bretagne qu'arrivèrent la plupart de ses commandes. 



Sir Lawrence Alma Tadema
Inconscious Rivals


En 1870, comme Claude Monet, Henri Fantin-Latour, Gustave Doré, Camille Pissaro ou Alfred Sysley, Lourens Alma-Tadema se réfugia à Londres pour fuir la guerre franco-prussienne qui faisait rage en France. Le milieu artistique accueillit à bras ouverts "celui qui peignait des Victoriens en toge". Pauline, sa première épouse décédée en 1869, laissa 2 enfants à Alma Tadema qui se remaria avec Laura Epps, une de ses élèves Anglaises dont le talent n'avait rien à envier à celui de son mari.



Sir Lawrence Alma Tadema
A Favourite Custom
1909
Tate Modern
London - UK


En 1873, dès qu'il obtint sa nationalité britannique, l'artiste, dont le prénom s'écrivait désormais "Lawrence" et non plus "Lourens", accumula les honneurs et les décorations. Suprême consécration, Alma Tadema fut élu à la Royal Academy en 1876 et anobli par la reine Victoria en 1899. 


Sir Lawrence Alma Tadema
"The Finding of Moses"
1904


Le public anglais appréciait son sens du beau. Les tableaux d'Alma Tadema représentent, dans des formats plutôt modestes, des scènes de la vie quotidienne transposées dans l'Antiquité. Les personnages y sont beaux, élégants, ne laissent rien transparaître de leurs émotions. Le ciel y est bleu, la Méditerranée  idéale, le marbre jonché de roses... Ses expositions à la Grosvenor Gallery attiraient la foule, la fortune de l'artiste était établie. 



Promise of Spring
Sir Lawrence Alma Tadema
1890
Collection Privée


Ce fut en 1883 qu'Alma Tadema et sa famille emménagèrent dans l'ancienne maison de James Tissot à Regent's Park, dans cette demeure extravagante, où l'atmosphère de ses tableaux était reconstituée dans une débauche de luxe. Il y recevait les personnalités les plus en vue de l'époque, George Eliot, le préraphaélite Edward Burne-Jones, sir Arthur Conan Doyle, le prince de Galles (futur Edward VII), son ami peintre Frederic Leighton et le jeune Winston Churchill... 


Silver Favorites
Sir Lawrence Alma Tadema
1903
Manchester City Art Galleries


Ce fut à cette époque  que l'artiste produisit ses plus grands chefs-d'oeuvres. L'un d'eux, "Moïse sauvé des Eaux" inspira Cecil B. De Mille lorsqu'il réalisa le film "Les Dix Commandements". Les inoubliables superproductions de péplums hollywoodiens doivent beaucoup à Alma Tadema ! 


Sir Lawrence Alma-Tadema repose dans la cathédrale Saint-Paul à Londres.


Sir Lawrence Alma Tadema
"Ask Me No More"
(Ne me Demandez pas Plus)
1906
Sir Lauwrence Alma Tadema
Youth - Jeunesse


Fortune's Favourites
Sir Lawrence Alma Tadema
1895

mercredi 11 décembre 2019

FLY ME TO THE MOON...


Virgin Snow
(c) Eizin Suzuki

La Lune... Le seul et unique satellite naturel et permanent de la Terre, cinquième plus grand satellite du système solaire, effectue sa rotation autour de notre planète en 29 jours et demi, c'est ce que l'on appelle une lunaison. La Lune n'a aucune atmosphère mais la force gravitationnelle entre elle et la Terre, a certaines influences, elle provoque notamment les marées. Mais on ne va pas parler ici scientifiquement de la Lune...


Albert Bierstadt
Cloud Study - Moonlight
1860

Qui a donné son nom à la Lune ?

C'est Luna, une déesse romaine que l'on assimila rapidement à Diane, mais chez les Grecs, c'est Séléné, fille d'Hypérion et Theïa, et donc, soeur d'Hélios (le Soleil), tandis que chez les Celtes, Sirona était la déesse de la lumière lunaire, que l'on a, elle aussi, apparentée à Diane. Dans la mythologie nordique, c'est Mani, fils de Mundilfari et de Glaur, qui tient le titre de dieu de la Lune. Il est le frère de Sol, la déesse du Soleil.


Clair de Lune sur le Lac
John Atkinson Grimshaw

Les Quartiers de Lune...


A la question "comment reconnait-on un premier ou un dernier quartier de lune ?", je réponds : rien de plus facile ! 
Quelqu'un de ma famille m'avait appris LE moyen mnémotechnique imparable pour le voir tout de suite. Il suffit de virtuellement tracer une barre verticale, du côté creux du croissant.

Si vous lisez un P, comme "premier", vous êtes en présence du premier quartier, période de la lune croissante. 
Si vous lisez un D, comme "dernier", il s'agit donc du dernier quartier, période de la lune décroissante. Simple comme bonjour !


Old Hall au Clair de Lune
Old Hall under Moonlight
John Atkimson Grimshaw

1882

"LE" peintre de la Lune, pour moi, c'est John Atkimson Grimshaw, il l'a représentée des centaines de fois, avec des lumières et atmosphères délicates, mais toujours inexorablement pleine... jamais en croissant... du moins, pas à ma connaissance... mais je ne sais pas tout 😏


A Girl on a Moonlight Lane
John Atkinson Grimshaw
1882

Caspar David Friedrich
Homme et Femme contemplant la Lune
1818/1824
Alte Nationalgalerie Berlin
Romantisme

The Milky Way (La Voie Lactée)
Alfred Stevens
1885-86
Clair de Lune sur Trafagar Square
Henry Pether
Clic sur les oeuvres pour les voir en entier.

Alnwick Castle
William Turner
Pré-impréssionnisme

Un croissant de lune montante célèbre : celui de Van Gogh 

Vincent Van Gogh
Paysage avec Couple
Promenade et Croissant de Lune
1890
Impressionnisme
Croissant de lune descendante :

Nuit Etoilée
Vincent Van Gogh
1888
Musée d'Art Moderne de New York
Impressionnisme

Dans ce tableau, avec la poésie qu'on lui connait, Van Gogh avait utilisé le principe du "sublime dynamique" de Kant, le beau transposé à l'infini, au sublime. L'artiste qui déplorait la "pollution lumineuse", avait mis l'accent sur les étoiles, c'est à dire que, pour lui, (mais il en va de même pour nous si nous ne savons pas regarder), les lumières des villes la nuit, nous empêchent de voir les étoiles. Du coup, l'artiste avait inversé le processus, et décuplé la lumière des étoiles au détriment de celle des villes, comme dans le tableau "Nuit Etoilée sur le Rhône", (sans la lune) ci-dessous :  c'est typique de Van Gogh et c'est tellement beau !


Arles, Nuit Etoilée sur le Rhône
Vincent Van Gogh
1888
Musée d'Orsay - Paris

Autre Croissant montant :

Jean-Baptiste Corot
L'Etang aux Trois Vaches avec Croissant de Lune
Vers 1850
Collection Privée

Full Moon
(c)Allan D'Arcangelo
Pop Art



Fly me to the moon 
Let me play among the stars 
Let me see what spring is like 
On Jupiter and Mars...


Le Maître d'Ecole - The Schoolmaster
René Magritte
1954
Surréalisme


Je sous remercie de me suivre sur Les Lectures d'Artlubie (blog de chroniques littéraires sur lequel je publie plus souvent...😏...)

lundi 9 décembre 2019

LUMIERES DE DECEMBRE

(c) Trisha Romance
Coeur Généreux
Illustration


A la lumière des chandelles, des lueurs de l'âtre, des néons, des candélabres, de l'éclairage public, des vitrines, des décorations de fêtes et des traditions, de novembre à décembre, tout brille de mille feux, des plus intimistes aux plus éclatants. Nous approchons du solstice d'hiver et paradoxalement, décembre est lumière...


Carl Larsson
Le Matin de la Sainte-Lucie
Aquarelle


(c) Rolf Dieter Meyer Wiegand
Les Feux de la Saint Martin

James Guthrie
Candelight
1890
Glasgow Boys
Gerard Havey Jones
1933

(c) Hasse Bredenberg
Överflödet Magi
La Magie de l'Abondance

(c) Norman Rockwell
Rêve de la Nuit de Noël
Illustration

(c) Trisha Romance
L'Etoile des Merveilles
Illustration

(c) Evgeny Lushpin
Coming home for Christmas
Hyper Realisme

(c) Robert Finale
Christmas at Rockfeller Center - New-York


(c) Thomas Kinkade
Christmas at Rockfeller Center

Je vous souhaite un très heureux mois de décembre et de belles fêtes de fin d'année.
Merci de me suivre sur mon blog de chroniques littéraires Les Lectures d'Artlubie


(c) Kanako

mardi 25 juin 2019

LA VIE D'ELIZABETH SIDDAL

Dante Gabriel Rossetti
Beata Beatrix
1872
Tate Gallery Londres
Préraphaélisme

Pour une fois, mes deux blogs se rejoignent, et si la lecture et le préraphaélisme vous passionnent rendez-vous sur les Lectures d'Artlubie. Dans La Muse de Rita Cameron, on peut découvrir la vie d'Elizabeth Siddal, l'un des deux plus célèbres modèles de Dante Gabriel Rossetti, si elle a partagé la vie du peintre, et fut son épouse, la muse était aussi une artiste... 
Ma chronique à découvrir sur mon blog littéraire CLIC