samedi 14 janvier 2017

JANVIER, LE MOIS DU BLANC !

Frederik Leighton
Pavonia
1858
Néo-Classicisme


Lumineux, pur, neutre, teinté, il est associé à divers exemples et entre dans plusieurs expressions du langage courant, voici donc quelques nuances de BLANC...


Edmund Blair Leighton
The Wedding Register
1920
City Museum and Art Gallery - Bristol

Mariée pour le Grand Jour : Blanc virginal.

Autrefois, en France, la mariée portait sa plus belle tenue pour le "Grand Jour". Elle était rarement blanche et souvent rouge. Cette couleur n'avait aucune valeur symbolique, la virginité de la jeune mariée n'était alors pas à prouver, elle allait de soi. La mode de la robe de mariée blanche date de la fin du XVIIIe siècle. On la doit à la bourgeoisie chrétienne pour laquelle il était important d'afficher la virginité des futures épouses à une époque de libertinage avancé. Ce code vestimentaire, plein de charme et de romantisme, s'est imposé depuis, tout en se démocratisant, et en se laïcisant. Avec une évolution toutefois : l'apparition des nuances de blanc, telle la soie ivoire, la faille, car le tissu de qualité n'est pas blanc pur, mais varie dans la même gamme chromatique. Le blanc très blanc dénote plutôt un tissu de basse qualité.


Blanc comme un lavabo...


(c) Antonio Lopez Garcia
Sink and Mirror

Moquée par les crétins, la peau très blanche que le hâle de l'été n'atteint pas, ne permet pas de s'exposer au soleil sous peine d'érythèmes et de brûlures, mais a son côté très sanitaire : elle vous garde de tout cancer dû aux expositions prolongées. Et puis, le fait de ne pas s'exposer garde la peau jeune plus longtemps ! La peau de pomme cuite et fripée n'est pas pour vous ! Merci le teint lavabo ! lol 


Blanc Haute-Couture...




Le Blanc Courrèges 

Cette maison de Haute-Couture, fondée à Paris en 1961 par André Courrèges et son épouse Coqueline a fait du minimalisme sa marque de fabrique, et du blanc, sa couleur phare depuis l'emblématique collection Moon Girl en 1964, à l'inspiration cosmique. Le couturier a décliné la teinte sur ses très géométriques minirobes trapèze, ses pantalons et accessoires. Une persévérance qui lui valut l'expression "Blanc Courrèges" dès le début des années 70.



Audrey Hepburn en Courrèges
Source : Pinterest

Effets de neige...

Carl Larsson
Sundborn sous la Neige
Aquarelle 1909
Tirée de "At Solsidan" - 1910
Musée d'Art d'Abo - Finlande



Blanc Nivéen

Inventé en 1840 sur la base latine "niveus" (qui a la blancheur de la neige) le terme nivéen reste très littéraire. La marque Nivea s'en est inspirée pour son appellation.


Askeli Gallen-Kallela
Rochers Enneigés
Art Nordique

Ivan Federovitch Choultsé
Pins sous la Neige


Et de la neige à la glace, il n'y a qu'un pas...



Askeli Gallen Kallela
Lac Keitele Gelé
1905

Art Nordique
Anshelm Schultzberg
"Vinterdag"
"Jour d'Hiver"
vers 1890

Banquise, Blanc Polaire...

Epaisse couche de glace, elle flotte sur l'océan pendant l'hiver polaire, lorsque la température de l'eau de mer descend en dessous de -1,9° et que sa surface gèle. L'épaisseur de la glace atteint alors 1,5 à 2 mètres de profondeur. Nommée "blanc de glace" jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, elle devint "banquise" sous l'influence du scandinave "pakki" (paquet) et "iss" (glace). Le mot définit un blanc pur et froid. La vie animale y est néanmoins présente...


Carl Larsson
"Harvesting Ice"
"Les Ramasseurs de Glace"
1905


Crémeux, au bon beurre...

Avec une petite pointe de jaune dans la composition, le blanc prend tout de suite un petite touche crémeuse et gourmande... 



Guiseppe de Nittis
Sarah Bernardt en Pierrot
Impressionnisme

Salvador Dali
La Corbeille de Pain
1926
Surréalisme


Marmoréen... Le blanc du marbre...


Matteo Vittorio Corcos
Attente à la Fontaine
1890
Macchiaioli
James Abbott Mc Neill Whistler
Symphony in White N°2
Jeune Fille en Blanc
Esthétisme - Tonalisme

J'ai oublié un exemple ? Aurai-je eu un "Blanc" ? lol

15 commentaires:

  1. laver plus blanc que blanc...:)))
    joli billet! biz

    RépondreSupprimer
  2. On n'a pas vu de blanc crémeux... comme celui d'une rose, par exemple! Mais quel élégance!

    RépondreSupprimer
  3. j'aime les fleurs blanches et le lin blanc en été !
    je t'embrasse
    sophie

    RépondreSupprimer
  4. Toujours aussi fouillés , intéressants et délicats tes sujets ... Comme toi j' adore le blanc et en ce moment la nature nous gâte ...:-)
    Très bonne année à toi Nathanaëlle
    Je t' embrasse

    RépondreSupprimer
  5. que j'aime tes billets alliant l'art et les mots...je te donne un blanc-seing pour continuer à nous régaler Nathanaëlle
    gros bisous avec le jardin blanc de givre

    RépondreSupprimer
  6. De bien jolies illustrations pour tes expressions!
    Bon dimanche Nathanaëlle et bises .
    Caresses à tes 2 poupettes!

    RépondreSupprimer
  7. C'est une bonne idée que tu as eu de nous faire ce petit cours de blanc.
    Les illustrations sont agréables et les explications aussi.
    Bon sur ce, je vais aller me prendre un petit blanc fruité !
    Bises
    Chantaloup

    RépondreSupprimer
  8. C'est toujours un plaisir pour les yeux et l'esprit.Merci pour ce bol d'air.

    RépondreSupprimer
  9. Oui, c'est le mois du blanc ! Ici, le blanc se décline de belle façon et ton choix est toujours aussi intéressant !
    Belle soirée ! Bises

    RépondreSupprimer
  10. Comme ça, de but en blanc, je ne vois guerre ce que tu aurais pu oublier. Ton billet est des plus fournis, tant en informations, qu'en illustrations parmi lesquelles je découvre avec ravissement le "Vinterdag" du suédois Anshelm Schultzberg (j'aime bien aussi Sarah Bernardt en Pierrot).
    À propos de la carnation très blanche, que les crétins compare à un lavabo dis-tu, pour ma part combien de fois ne m'a-t-on pas comparée à un cachet d'aspirine !
    Et, tiens ! ça me revient : il y a le fameux "blanc d'opale" dont personne ne donne la définition... Même toi ! qui a pourtant utilisé cette expression en titre de ton billet de janvier 2011 ;-)
    Pardon pour cette taquinerie, bisous et belle journée, Nathanaëlle (bonne nuit si tu n'es pas encore au lit :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais oui...
      Mon petit chat porte ce nom "Opale" parce qu'elle était blanche lorsqu'elle est née.

      Supprimer
  11. Le blanc cachet d'aspirine. Ayant vécu aux Antilles, je l'ai entendu dire souvent des touristes à leur arrivée, comme le blanc lavabo. Un très beau billet fouillé et artistique. Je m'abonne si ma boîte mail veut bien marcher, aujourd'hui. Très belle semaine .

    RépondreSupprimer
  12. Superbe palette de blancs... Il y eut aussi un beau film : Blanc, le troisième volet d'une œuvre de Kryslowski (je ne garantis pas l'écriture...). J'aime le blanc, je me sens apaisée en sa présence. Merci Nathanaëlle, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
  13. Et la page BLANCHE ? Celle où l'on se demande comment elle sera quand on aura terminé, soit le dessin, soit le récit !
    Pour le coup, la tienne n'est pas "blanche" du tout, et c'est tant mieux !

    biseeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petite touche de couleur...