jeudi 2 juillet 2015

NOTE BLEUE !


Jean Gabriel Domergues
"Hiver à Monte-Carlo"
1937
Affiche

Le Bleu est l'une des couleurs de l'été, il évoque le ciel azuréen, la mer et toutes les atmosphères rafraîchissantes de la saison (je préfère les bleus d'hiver, plus délicats, mais puisque l'on est en été...lol)


Askeli Gallen Kallela
"Clouds Towers"
1904
Symbolisme-Nationalisme Romantique


Donc, après le Rouge : le Bleu ! 
(voir  et  et aussi  )
Sur ce blog, il a déjà été question du bleu et des bleus (et de bien d'autres couleurs) mais dans ce billet, intéressons-nous à l'histoire de certains bleus...


Vincent Van Gogh
"Amandiers en Fleurs"
1890

Dans l'Antiquité, le bleu n'était pas bien vu en Occident, les Romains ne l'aimaient pas car les clans Ecossais s'enduisaient le corps de bleu lors des combats, comme les Celtes et des Germains (3 tribus aux yeux bleus, en plus ! lol), ailleurs, il était vénéré partout, notamment en Chine avec les vertus de l'indigo dont on faisait du papier et avec lequel on teignait les vêtements. 


Jean-Dominique Ingres
"Princesse de Broglie"
1853
Metropolitan Museum of Art
New- York
Néo-Classicisme

Pour les Perses, le monde reposait sur un saphir, les Navajos faisaient commerce de la turquoise, pour les Egyptiens, le bleu était un porte bonheur et le Nil était le"Fleuve Bleu"


Jean de la Hoese
"Femme en Robe Bleue"
1875

C'est à partir de l'arrivée du Christianisme et surtout à partir du XIIe siècle que le bleu remporta ses lettres de noblesse car il devint le symbole du Paradis et de l'espoir. La Vierge Marie fut couverte d'un manteau bleu, avant de, plus tard et après les révélations de Bernadette Soubirous, être vêtue de blanc avec une ceinture bleue.


Frederick Childe Hassam
"Cat Boats - Newport"

Bleu...  D'où vient ce mot ?
Les langues romanes ont glané le mot "bleu" dans le germanique "blau" et l'arabe "azraq", (azur) on a retrouvé les formes médiévales de "blo" et "bloe". Le mot anglais "blue" vient donc du français "bleu".


%%%%%


BLEU DE FRANCE

Grandes Armes du Royaume de France
Fin Ancien Régime
Bleu de France

Cette teinte vive, appelée également "bleu roi", fut choisie par la dynastie des Capétiens pour se représenter. Hugues Capet se référa à Saint Martin, soldat romain converti au Christianisme. Le saint avait donné la moitié de son manteau (bleu et non pas rouge comme dans de nombreuses représentations) pour couvrir un mendiant affamé et frigorifié. La lignée d’Hugues Capet, roi des Francs, régna du Xe au XVIe siècle (remplacée par la lignée des Valois, puis par celle des Bourbons) la symbolique resta, tout comme ce même Bleu de France intégré sur le drapeau de la République.


Le bleu roi s'obtenait autrefois avec une teinture de premier choix extraite de la guède (dit aussi "pastel des teinturiers") Au 19e siècle, on utilisait du bois de campêche.

Yves Klein
IKB 191
1962
Nouveau Réalisme

Edmund Charles Tarbell
"Fillette au Bateau"
1899
Impressionnisme
Carl Larsson
"Portrait d'Alma"
Pastel
1887
Collection Privée

Odilon Redon
"Vierge Nimbée"
Pastel
Van Goh Museum - Amsterdam
Pays-Bas

%%%%%

BLEU FJORD


Bleu Fjord

L’expression renvoie aux reflets des fjords, anciennes vallées glaciaires bordées de falaises et envahies par la mer. Cette curiosité de Norvège servit à déterminer une teinte au début du XXe siècle, à partir de son nom norvégien. Tendant vers le gris, ce bleu compte parmi les plus froids dans le nuancier des couleurs.

John Lavery
"Convoi en Mer du Nord"
1918
Glasgow Boys

(c) Luisa Popenko
"Vacancières"
2007

Laura Coombs Hills
"Fire Opal"
(Grâce Mutell)
1899
Musée of Fine Arts Boston
Johannes Martin Grimelund
"Norvège, Bords d'un Fjord au Printemps"
1896

%%%%%

BLEU EGYPTIEN 


Bleu Egyptien

Environ 2000 ans avant notre ère, pour obtenir la couleur outremer, les artistes utilisaient du lapis-lazuli. Mais cette pierre fine, issue de l’actuel Afghanistan, était très coûteuse. Les Egyptiens cherchèrent alors un substitut et obtinrent ainsi le premier pigment de synthèse. En leur honneur, cette substance fut nommée "bleu égyptien" dans un traité sur la peinture de 1830, par Jean-François Léonor Mérimée, père de l’écrivain et poète Prosper Mérimée.

Charles Tarbell
"Le Voile Bleu"
1898
Fine Arts Museum - San Francisco
Frederick Childe Hassam
"Isles of Shoals"

Pablo Picasso
Nu Bleu
1902
Guy Rose
"Mist Over Poont Lobos"
1918
Fleischer Museum
Impressionnisme

Erté
"La Mariée"
Art Déco
Pierre-Auguste Renoir
"Petite Fille à la Corde à Sauter"
(Portrait de Delphine Legrand)
1876
Barnes Foundation Philadelphia


%%%%%

BLEU EGEE 


Photo Via AlloBalkans.com (Clic)

Bleu Egée

Ce bleu évoque les flots de la mer intérieure dont il porte le nom, flots coulant entre les côtes accidentées de la Grèce et de la Turquie. Son nom fut inspiré par le roi Egée, personnage malheureux de la mythologie et père de Thésée. A moins qu’il ne vienne d’une ancienne racine grecque pour désigner le bord de mer. Le bleu Egée ou égéen, apparut dans notre langue à la fin du XXe siècle.

 (c) Anna Ramusovskaya
"Dancing with Violin"
Giovanni Segantini
"Sirena assalita dai Gabbiani"
Symbolisme
Julius Leblanc Stewart
"Yachting en Méditerrannée"
1896
Réalisme

Max Bohm

%%%%%


BLEU DE CHINE
Image Pinterest


A la fin du XVe siècle, les porcelaines blanches et bleues de la Chine inondèrent l’Occident. Les Européens se disputèrent l’importation de cette précieuse vaisselle de céramique translucide d’un extrême raffinement qu’ils ne savaient pas encore fabriquer. Ces productions bicolores à base de kaolin, (argile blanche) et de cobalt (métal gris clair) offraient l’un des rares pigments capable de résister aux hautes températures de cuisson. Ce bleu reste associé à la Chine, bien que les faïenciers de Limoges, de Nevers, de Sèvres ou de Rouen prirent par la suite la relève afin de créer ce même bleu soutenu.


Nicolas de Staël
"Voiliers dans la Baie d'Antibes"
Art Moderne
Vincent Van Gogh
"La Salle des Malades de l'Hôpital d'Arles" (Détail)
1889
Impressionnisme
(c) Takesada Matsutani
"The Wave"
1997


%%%%%

BLEU MAJORELLE : 

Bleu Majorelle
Jardin de Majorelle
Marrakech - Maroc
Doc Pinterest

Lorsque le peintre Jacques Majorelle découvrit le Maroc en 1917, il fut subjugué par la lumière. Il acquit une villa à Marrakech et à partir de 1937, couvrit les murs de son atelier donnant sur les jardins avec un bleu inspiré par les toiles de Matisse, couleur qu’il étendit à tout le domaine, maison, murs, vases fleuris du jardin, pots etc… Le grand-couturier Yves Saint Laurent acheta la maison en et y trouva souvent l’inspiration pour ses collections.


Fontaine Carrée Bleu Majorelle
Jardins de Majorelle
Document Jardin Majorelle

Avant d’être un nom de bleu, Majorelle fut une famille d’artistes de père en fils. 
Auguste Majorelle, décorateur du 19e siècle, son fils, Louis Majorelle, décorateur et ébéniste, et enfin Jacques Majorelle, peintre. Ce dernier créa le bleu du même nom en 1937, il l’appliqua sur la quasi totalité des murs extérieurs de sa villa de Marrakech. A partir de ce moment, ce bleu profond et intense, devint le Bleu Majorelle, connu aujourd'hui dans le monde entier.


Yves Klein
IKB 3
1960
Nouveau Réalisme

Rolf Armstrong
"L'Enchanteresse"

Sidney Meteyard
"The Lady of Shalott"

Vincent Van Gogh
"Nuit Etoilée sur le Rhône"
1888
Impressionnisme

Yves Klein
"La Vague"
%%%%%


BLEU CIEL 


Bleu Ciel
Bleu Ciel

Un ciel sans nuage peut passer par toutes les variantes de bleus. Toutefois, on a trouvé poétique de retenir l’une des plus claires et des plus lumineuses pour dénommer ce bleu. Petit piège de la langue française : le mot ciel est employé comme adjectif mais reste invariable : des Bleus Ciel.

Hermann Seeger
"Tänzerin mit Tamburin am Meeresstrand"
"Danseuse au Tambourin sur la Plage"

D’autres formules font référence au firmament tel que le bleu céleste, ou bleu céruléen, un peu plus foncé que le bleu ciel, il tend vers le turquoise. Puis le célèbre bleu horizon, couleur grisée née fin 1914, lors de la 1e Guerre Mondiale, vint remplacer la tenue garance de ceux que l’on nomma plus tard les "Poilus". Ceci afin d’éviter que les soldats ne soient des cibles trop faciles, le bleu horizon se mariait avec l’horizon.


Lucien Levy Dhurmer
"Le Lac Léman"
1925
Lucien Levy Dhurmer
"La Calanque"
1925
Musée D'Orsay
Document RMN
Wilhelm Ferdinand Bendz
"Der Hohe Groell Ramsau"
1832

%%%%%

BLEU INDIGO 

Indigo Brut

Bleu Pastel - Bleu Indigo

Dès l'Antiquité, les Egyptiens teignaient déjà au Pastel (Isatis tinctoria) les bandelettes dont ils emmaillotaient leurs momies.
Les Celtes et les Bretons s'enduisaient de bleu pastel certaines parties du corps, comme la tête ou les bras, pour paraître plus féroces au combat.


Guy Rose
"The Green Parasol"
1911
Impressionnisme

Le Moyen-Âge, à son tour, reconnut les vertus médicinales et cicatrisantes du pastel. Selon les archives marseillaises, les Maures introduisirent le Pastel dans le sud de l'Europe. Il fleurit au début du XVe siècle en Angleterre, et les pays du Nord se spécialisèrent alors dans les propriétés tinctoriales du pastel. A la Renaissance Française, Toulouse et l’Occitanie s’imposèrent au cœur du commerce européen du bleu. Mais cette industrie vécut son premier déclin avec les guerres de religion et l’arrivée de l’indigo importé d'Amérique, découvert par Christophe Colomb en 1492. Ce fut Napoléon 1er, qui au début de son règne, créa une école expérimentale à Albi pour l'extraction de la fécule colorante des feuilles de pastel. Les soldats de l’Empire furent vêtus de chemises bleu pastel. Mais le milieu du XIXe vit l’abandon de l’utilisation de la plante, tout comme l’arrivée des colorants de synthèse au début du XXe siècle firent oublier la garance et l’indigo…
Source © : bleu pastel de Lectoure


Isatis Tinctoria - Pastel des Teinturiers
Nuances de Bleu Pastel Teinture
Askeli Gallen Kallela
"Portrait de Greta Ahlman
1898
Nationalisme Romantique
Ramon Casas y Carbo
"Parisienne"
1900
Joaquin Sorrolla Bastida
"Le Bateau Blanc, Javea"
1905
Collection Paticulière
Impressionnisme

%%%%%

BLEU NATTIER 


Jean-Marc Nattier
Comtesse de Tillières
1750 - (avant retouches)
Londres Wallace Collection
Rococo
Document Wikimedia

Bleu Nattier 


A l'instar d'Yves Klein au XXe siècle, qui donna son nom à un bleu, Jean-Marc Nattier (1685-1766) marqua le XVIIIe siècle par son bleu si particulier. L'artiste était l'un des plus grands portraitistes de son temps. Au début de sa carrière, Louis XIV lui avait prédit "Continuez Nattier, vous deviendrez un grand homme !


Jean-Marc Nattier
"Madame Marsolier et sa Fille"
Rococo
Via

Jean Marc Nattier
"Les Amoureux"
1744
Alte Pinacotheck Munich
Rococo
Jean-Marc Nattier
"Thalie"
1739
Fine Arts Museum of San Francisco

Pablo Picasso
"Femme à 'Eventail"
1905
The National Gallery of Art
Washington DC USA
Nicolas de Staël
Le Parc de Sceaux"
1952

%%%%%

BLEU DE PRUSSE 

Kobayashi Kiyochika
"Waseda"
Ukiyo-e

Bleu de Prusse

Ce bleu foncé dont la profondeur va du noir au vert, nommé aussi Bleu de Berlin, fut découvert par Johann Jacob Diesbach dans son laboratoire d'alchimie en 1706 alors qu'il cherchait à fabriquer du rouge carmin ! Dès 1709, ce nouveau pigment fut envoyé aux artistes peintres de Paris, de Leipzig et de Bâle et en Italie. Les peintres européens l'adoptèrent rapidement ainsi que l'atteste une étude des matériaux employés par Watteau. 

Dante Gabriel Rossetti
"Jane Morris en Robe de Soie Bleue"
1868
Préraphaélisme

Frederick Childe Hassam
"Fifth Avenue, Nocturne"
1895
Impressionnisme
Lucien Levy Dhurmer
"Feu d'Artifice à Venise"
1917
Pastel
Alfons Maria Mucha
Série "La Lune et les Etoiles"
"Clair de Lune"
1906
Art Nouveau
Pierre Auguste Renoir
"Au Théâtre" ou "La Première Sortie"
1876-77
National Gallery - Londres
Impressionnisme

%%%%%

BLEU TURQUOISE 




Bleu Turquoise

Son nom vient de la "pierre turque", minéral dont la popularité s'étendit en Europe à partir des Croisades. La gemme nommée "firouzé" en iranien et en turc, donna son nom à la couleur Turquoise car elle fut ramenée de Turquie et non d'Iran.


Turquoises (Pierres)
Doc Pinterest

Pigment Turquoise de Cobalt
image Pinterest
Abbott Fuller Graves
"Sur le Pont"

Lucien Levy Dhurmer
"Les Calanques"
Claude Monet
"Nymphéas"
Vers 1915
Neue Pinakothek - Munich
Impressionnisme
Pierre Auguste Renoir
"Une Loge au Théâtre des Variétés"
1898
Collection Privée
Impressionnisme

Walter Westley Russell
"Camilla"
1938
Joaquin Sorolla y Bastida
"Cala de San Vincente, Mallorca"
1919
Impressionnisme

Ne nous quittons pas sans un petit peu de "zique" bleue lol

"Rapsodie in Blue" de Georges Gershiwn par Lang Lang :


Et puis le tube d'Isabelle Adjani interprété par la merveilleuse Nolwenn Leroy, et "les mots bleus" de Christophe, par la voix de Thierry Amiel. Des airs un peu tristes, le bleu me semble plus gai, même pour des valeurs dites "froides" ! lol
D'autres idées de chansons bleues ? 


 EDIT du 4/7/15 :
 Sur une proposition de Laurence
(quelle jolie version que cette chanson de Piaf ! )

 Et une oeuvre magistrale que j'avais oubliée, malgré mon amour pour elle : 
 Le Beau Danube Bleu de Johan Strauss II :

 

68 commentaires:

  1. Et Piaf chantait aussi le bleu... une couleur aux mille nuances et en Bretagne il y a le pays glazik qui me manque en ce moment.
    Un grand et beau billet où je me suis délectée...maintenant je vais faire un rêve tout bleu
    je te souhaite une bonne soirée Nathanaëlle
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le pays Glazik ! J'adore Quimper et sa région, c'est pour moi la Bretagne merveilleusement "bretonnante", et les costumes glazik sont un très beau souvenir des années où je passais mes vacances là-bas. C'est un très beau bleu, entre le bleu de Chine et le bleu égyptien.

      Oui, Piaf chantait "plus bleu que le bleu de tes yeux", et une chanson bleue, très peu connue, et très triste...
      "Je vais te faire une chanson bleue
      Pour que tu aies des rêves d'enfant
      Où tes nuits n'auront plus de tourments..."

      Gros bisous Josette et jolis rêves bleus !

      Supprimer
  2. Tu dois connaître le bel ouvrage : "Bleu, l'histoire d’une couleur", de Michel Pastoureau.
    J'avais fait, il y a quelques années, un billet à partir de ce livre... http://lespeinturesdenormac.blogspot.fr/2014/06/bleu.html
    Mais il n'était en rien comparable à la richesse du tien, que j'aime vraiment beaucoup.
    Ah, le "Nu bleu" de Picasso, le bleu de Klein et celui de Staël dans "Voiliers dans la baie d'Antibes", des splendeurs !
    Quant au petit "pull marine" d'Adjani, j'ai adoré, comme j'ai adoré Adjani à cette époque-là (l'équivalent pour moi d’Inès de la Fressange pour toi, même âge que moi également...).
    Que penses-tu de la robe qu'elle porte sur ce clip (lol) ?
    Un grand moment d'émotion que tu me donnes là, Nath, un grand merci à toi et plein de bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me souviens de ton billet ! Il était passionnant. Je n'ai pas le petit livre "Bleu" de Michel Pastoureau, je possède simplement "le petit livre des couleurs" (dont je ne me suis pas inspirée pour ce billet lol sinon je cite mes sources).
      C'est vrai, il y a le bleu Européen aussi ! Je n'ai pas pensé à faire cette référence dans le bleu roi ! lol
      Adjani était, est et restera très jolie, mais elle n'a pas, à mes yeux, la saine et franche sympathie (et la simplicité) que peut inspirer Inès (ah bah si ! lol)
      Quelle robe, la bleue ? Heu... On va dire que c'était la mode des années 80 lol ces énooormes manches ballons, bof bof bof lol

      Gros bisous Norma ! (pardon, je te contrarie un peu sur ce coup lol)

      Supprimer
    2. Pas de problème, Nath, mais je voulais revenir sur la robe car j'ai fait une erreur, il s'agit de la robe en dentelle bleue que porte Nolwenn Leroy dans son clip, tu comprendras mieux mon clin d’œil...
      Tu as raison sur les personnalités d'Adjani et d'Inès, mais Adjani représentait pour moi un idéal physique, surtout.
      Bisous, Nath, et belle journée !

      Supprimer
    3. Nolwenn ! Mais cela change tout ! lol Elle est sublime et sa robe aussi ! lol Pis je l'adore ! lol

      Quant à Isabelle Adjani, elle est une femme superbe, c'est incontestable, mais outre le fait qu'elle soit aussi une excellente actrice, cela ne suffit pas, à mes yeux, pour l'apprécier totalement, à tous les niveaux. Il me manque le facteur sympathie lol Et il est incontournable lol

      Gros bisous Norma et doux après midi, reste au frais lol

      Supprimer
  3. Beautiful blues Nathanaelle! All so different in style and colour!

    Happy weekend ahead!

    Madelief x

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. The blues are all different in nature, and the painting attempts to reproduce them, it is an Art ! :-)
      Nice weekend Madelief, in your wonderful garden...
      Hugs

      Supprimer
  4. Blue-ti-ful! After viewing such spectacular paintings, I must agree that Blue is the serene color of calm.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blue is deemed cold, but sometimes, I find this color warms a canvas, like turquoise for example.
      Nice weekend Jeri !
      Hugs

      Supprimer
  5. Que du bonheur, c'est un plaisir de,découvrir chaque petite perle de ton article, et le thème est divin.
    Et la musique pou finir, merci pour pour ce travail énorme.
    Une autre chanson de bleu avec cette version
    http://youtu.be/x4ZlsuUFZso
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence, je vais rajouter ta vidéo au billet, j'adore cette version !

      Il y a aussi le beau Danube bleu...Je n'y ai pas pensé en composant l'article, alors que cette oeuvre de Strauss est ma préférée.

      Bisous Laurence et les Pepettes !

      Supprimer
  6. Là tu nous gâtes.
    Le bleu étant ma couleur préférée....
    Je disparais trois jours. Je reviens voir ton billet en détail en rentrant.
    Gros bisous Nath.
    Belle nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bleu est très aimé, c'est vrai que c'est une très belle couleur. Je te souhaite un excellent weekend Mireille, reste au frais tout de même, avec ces températures de fou, prend soin de toi, on n'est jamais trop prudent.

      Gros bisous Mireille !

      Supprimer
  7. bleu comme une orange.. superbe billet!
    à lire :
    https://juliareda.eu/2015/06/la-liberte-de-panorama-menacee/
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, on n'y pense pas quand on publie une photo ou une reproduction d'Art...( Et on accepte les conditions d'utilisation... ) D'un point de vue de créatrice, on a bien du mal à faire valoir notre droit d'auteur, souvent. Il m'est arrivé de recevoir des demandes très aimables de la part d'artistes contemporains afin de retirer une oeuvre d'un billet. Je m'exécute toujours avec grâce car je connais le problème. Quand l'oeuvre relève du domaine public (70 ans après la mort de l'artiste) il n'y a aucun souci.
      Merci Elfi
      Bisous

      Supprimer
    2. Je précise que je "pêche" souvent mes documents sur Pinterest, sinon je mets le lien sur les légendes des photos.

      Supprimer
  8. Quel article bien documenté! Ce n'est pas ma couleur : je ne porte que du marine - et encore... Mais j'ai été passionnée par ta démonstration. Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne porte pas de bleu non plus, disons que je n'en porte plus, tant ma mère m'a habillée de bleu toute mon enfance. Indigestion ! lol
      Gros bisous Gine

      Supprimer
  9. Nel blu di pinto di blu....ton billet est un rêve bleu..des images de bonheur qui m'ont ravie , dès la première. Tes derniers billets sont tout simplement..magiques.merci, merci, chère Nath...pleins de baisers bleus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viiiii ! Je n'ai pas pensé à la chanson de Dalida ! (je dis Dalida car elle en est l'interprete la plus célèbre)
      Volare oh oh Cantare oh oh oh, Nel blu di pinto di blu, Felice di stare lassù...etc...
      Merci Danielle !
      Et j'imagine très bien un bleu égéen pour cette chanson.
      Gros bisous Danielle ! Doux dimanche à toi

      Supprimer
  10. C'est incroyable Nathanaëlle, quel travail de recherche merveilleux, c'est BEAU à en faire tourner la tête ! Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du plaisir tout ça, la recherche autant que le résultat lol Quant aux oeuvres, elles sont superbes, il y avait l'embarras du choix lol
      Bisous Brigitte

      Supprimer
  11. Sublime ces bleus!
    j'ai une petite préférence pour l'indigo en été mais mon préféré c'est la couleur des bleus et blancs chinois!
    et le bleu très particulier des ouschetis
    gros bisous
    sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les oushebtis, c'est l'exemple le plus typique du bleu égyptien. Un très beau bleu lumineux.
      Bisous Sophie et petite Norma

      Supprimer
  12. Magnifique travail de recherche , je suis sous le charme de tous ces bleus !
    Ma chanson bleue c'est celle de Maxime Le Forestier :
    https://www.youtube.com/watch?v=0rxGgX7HknA
    Bises Nathanaëlle . Ronrons des fées à moustaches

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La maison bleue ! Je n'y ai pas pensé, merci Zoé ! Je vais éditer mon billet,
      Gros bisous à toi et à tes petites Fées

      Supprimer
    2. En fait le titre, c'est "San Francisco", et beaucoup appellent cette chanson, la maison bleue lol

      Supprimer
  13. Royale, cette touche de bleue... surtout à l'heure où nous nous liquéfions un peu partout en France.
    Gros ronrons des Chats-Pitres.
    Bisous, Nath. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vi, et on croyait en avoir fini avec la canicule, la revoici en force, elle me déprime totalement, j'ai besoin de pluie, tout est "cramé" ici.Il faut résister à 40°.
      Allez, ce sera plus bleu cet hiver lol
      Gros bisous les Minous et Miss Tigri

      Supprimer
  14. superbe article
    j'aime le bleu dans les fleurs ,les habits
    les murs ,
    , entre l’azur et l’outremer
    il y a aussi la pierre Lapis- Lazuré
    formidable article
    la France a été coupée en deux pour les religions : il y a du bleu pour les diables et du rouge pour d'autres
    bonne journée sous les tropiques :::::☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais une bague avec un lapis lazuli, je le range parmi les indigos car il y a pas mal de nuances dans cette couleur.
      Bisous Iris et reste au frais avec cette chaleur.

      Supprimer
  15. Pendant longtemps ma couleur préférée, comme beaucoup de gens. Maintenant, elle ne domine plus.
    Un formidable billet où l'on a vu que du bleu, mais sans bleu russe, miaulent les chats. ;)
    Miaou week-end, ronrons des quatre, bises, Nathanaëlle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'aimais bien aussi, mais je l'ai délaissée pour le violet, ma mère m'habillait en bleu, et ceci pendant toute mon enfance, et trop c'est trop lol
      A part cela, c'est une très jolie couleur, très lumineuse dans la plupart de ses nuances, bien qu'elle soit considérée comme couleur et valeur froide.
      Bisous Phil et les Choupinets

      Supprimer
  16. Quelles richesses de nuances ton billet bleu !
    A voir, à revoir !!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes les nuances de bleu ne figurent pas ici, car elles n'ont pas toutes une histoire connue. Il faudra que je cherche d'autres histoires de couleurs.
      Bisous Fifi

      Supprimer
  17. Quel superbe billet Nath! Tu as vraiment beaucoup travaillé ton sujet pour notre plus grand bonheur. Je vais mettre la référence de ton billet dans mes archives et y revenir plusieurs fois car je ne peux tout assimiler d'un coup!!
    Bon dimanche et essaie de trouver un peu de fraîcheur pour ne pas trop souffrir de la canicule!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas combien de temps je passe à la préparation d'un billet, car je fais cela par "épisodes" lol Un petit quart d'heure par ci, une demi-heure un autre jour, un autre petit moment par là... Au final, je vois que j'ai et je termine ou je continue. Je ne les fais pas d'un coup, car cela prendrait trop de temps, par sauts de puce c'est mieux lol Pour te dire, actuellement, j'ai 19 billets "en chantier" lol

      Et vi, la canicule est repartie, Grrrr, cela fait plus d'un mois qu'il n'a pas plu chez moi (mis à part le "pipi de chat" de cette nuit au moment de l'orage) et tout est ultra sec. Nous sommes classés dans les départements en alerte et en vigilance depuis plus d'un mois. On ne peut pas arroser les pelouse, je ne te dis pas leur état... de la poussière ! Cela me fait mal au coeur. Et outre la chaleur excessive qui nous embète vraiment, les moustiques ont décidé que je ferai leur régal. J'ai au moins 20 piqûres. Je hais l'été. Vivement l'hiver...
      Gros bisous Marie-Paule

      Supprimer
  18. J'aime ce genre d'article : toujours très bien documenté et donc très instructif; et quel régal pour les yeux !
    Merci.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Valluz, je l'ai édité plusieurs fois, et ajouté des compléments grâce aux commentaires !
      Bisous

      Supprimer
  19. quel merveilleux article!!!
    j'ai pris un immense plaisir à le parcourir, merci
    belle semaine azurée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danielle, belle semaine à toi également, bisous

      Supprimer
  20. Quelle richesse dans ce billet , Nathanaëlle !
    Tous ces bleus sont merveilleux.
    Ma couleur préférée étant le vert, ce sont les bleus qui tirent vers le vert qui me séduisent le plus.
    J'adore le bleu turquoise et le lapis-lazuli depuis toujours !
    Parmi les tableaux que tu présentes, "The Blue Painting" de Max Bohm est une belle découverte. Et les "Isles of Shoals" de Childe Hassam me plaisent particulièrement, ainsi que la belle complémentarité de couleurs dans le "Yachting en Méditerrannée" de Leblanc Stewart.
    Musicalement, "Le Beau Danube Bleu" demeure un chef d’œuvre incontestable. La présentation du ballet que tu as choisi est très animée. La version de 2013-2014 est plus sage mais davantage dans la note du point de vue des couleurs ;-)
    Question chanson, j'aime aussi beaucoup Bleu Blanc Blond de Marcel Amont (pas étonnant, la Provence y est à l'honneur :-)) et la Chanson Bleue de Sacha Distel, ainsi que L'Amour est Bleu de Vicky Leandros chanteuse grecque moins connue que Nana Mouskouri ou Melína Merkoúri, mais à la carrière toute aussi fournie et intéressante (enfin, c'est mon avis et je le partage ;-))

    Grand merci, Nathanaëlle, pour ce billet éblouissant, vers lequel je ne manquerai pas de revenir.
    Bisous et belle semaine (pluvieuse autant que possible :-))



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y viens au vert, tout doucement, j'ai commencé à porter un pull vert amande en fin d'hiver, et ce ton va bien à mon teint. Il y a certains verts que je ne porterai pas, mais j'ai toujours aimé le vert olive et le vert mousse, le kaki aussi.

      Les couleurs, c'est la mode aussi ! lol

      Et pour que je sois bien, il me faut de la chlorophylle ! lol Le béton des villes comme New York me met mal à l'aise.

      Chanson Bleue de Sacha Distel, tu m'as fait réfléchir, je ne me souvenais pas de cette chanson, quand je l'ai entendue, c'est sa version originale que j'ai reconnue, par Neil Diamond "Song sung blue"
      Quant à Vicky Leandros, si je connaissais la chanteuse, ce n'étais pas le cas pour la chanson, malgré un air familier... J'ai dû l'entendre dans une autre langue ou une autre version.

      Merci Tilia ! Tes commentaires toujours pertinents et documentés m'apprennent mille choses.
      Gros bisous et doux weekend à toi

      Supprimer
  21. Coucou Nath !
    Whaaaaaaaa, tous ces bleus me mettent de la couleur aux yeux, que je n'ai pas bleus d'ailleurs !
    Pour compléter ta collection de vidéos sur les chansons "BLEUES", j'ai trouvé celle de Marcel Amont (archives INA) qui n'est pas "piquées des hannetons" : oh, les joies du play-back quand ça commence à foirer ! Mais c'est bien connu, quand on est en piste, il faut assurer jusqu'au bout... ce qu'il fait très bien d'ailleurs !
    Pour l'écouter et surtout.... le voir, il suffit de
    CLIQUER ICI

    Biseeeeeeeeeeees bleueeeeeeeeeeeeeeees

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sympa cette vidéo ! C'est vrai qu'il faut beaucoup d'humour pour ne pas mal prendre ce départ intempestif du play back lol Et Marcel Amont est un grand professionnel. Et j'aime bien cette chanson, elle est sympa.
      Bisous tout bleus Christine !

      Supprimer
  22. Petit additif : connais-tu le "BLEU GARANCE" ?
    C'est le titre d'une collection de photographies de Cathy Bernot (j'aime beaucoup son travail). Tu devrais y jeter un coup d'oeil :
    CLIQUE ICI

    Rebiseeeeeeeeeeeeeeees

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien vers ces très belles photos !

      Supprimer
  23. Que de bleu ...
    L'Enchanteresse est magnifique.
    Le bleu pour moi c'est la couleur du ciel azuréen, celle de la mer aussi. Le bleu va avec le soleil. Je l'aime éclatant sur les maisons en Grèce ou au Maroc. Sinon c'est un peu froid et triste comme couleur.
    C'est une couleur que je porte rarement.
    Le plus beau bleu ? Celui du ciel là où j'habite, mais pas celui d'été brumeux. Le ciel bleu d'hiver, celui de la Côte d'Azur, est absolument magnifique.
    Et il y a aussi le bleu des chats, ceux qui ne sont pas gris !
    Merci pour ce partage.
    J'espère que la température chez toi c'est radoucie.
    Bisous
    Nat à Chat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que Miss Hisia et Loustiquette vivent sous le ciel bleu de la Provence, une nuance incomparable. Et les bleus d'hivers sont bien souvent plus profonds et éclatants que les bleus d'étés.
      Et Melle Hisia est le plus beau "bleu de chat" que je connaisse,
      On se sent mieux maintenant que la canicule est passée, mais ce n'est pas encore l'Automne...
      Gros bisous Nat à Chat et les Poupettes

      Supprimer
  24. Il faut venir à Nice t'asseoir sur les chaises bleues qui ne sont pas bleu Klein. Mais celui-ci est bien présent au Mamac Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens avoir vu ces chaises bleues dans l'un (ou plusieurs) de tes billets ! Un très beau bleu !
      Bon weekend François

      Supprimer
  25. Je croyais avoir déjà mis un commentaire !
    Je n'ai jamais vu de billet bleu aussi beau, aussi complet !!!
    Bravo l'artiste !!!
    Pourquoi est-ce la couleur préférée de beaucoup ? On a tous une période bleue qui dure ou pas !!!
    Merci pour ce bleu bonheur, Nathanaëlle !!!
    Bises bleutées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourquoi beaucoup de gens aiment le bleu, ce n'est pas ma couleur, mais il faut dire qu'elle est bien jolie et lumineuse. On peut aimer le bleu et ne pas en porter, question mode lol
      Plein de bisous bleus, Martine !

      Supprimer
  26. What a fantastic post you have put together, Nathanaelle!
    Blue is my favorite color.. Thank you so much for sharing all the beautiful works of these amazing artists.. I must admit, Renoir has a place in my heart.
    I learned so much.. Very informative!
    blessings,
    Penny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blue is a very bright color and very loved by many people. I love the last period of Renoir, the pearly period named in french : Période Nacrée.
      Thank you Penny !
      Blessings

      Supprimer
  27. C'est le Grand Bleu, chez toi. C'est vrai que le bleu du ciel d'été, reste difficile à photographier, et encore, en Bretagne, il nous écrase moins qu'en Provence , par exemple. Je n'aime pas le ciel d'un bleu uniforme, mais comme dans ce domaine nous n'avons pas le choix.
    Par contre, en matière de choix, tu nous combles dans ce billet savant. Rien que ne me déplaise mais je reste fidèle à Van Gogh, pour l’artiste qu'il fût et Klein pour sa modernité. Merci pour tant de générosité à notre égard et bel été à toi, Nathanaëlle, dont j'adore
    ( c'est vrai ) le prénom.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, je préfère un ciel nuageux, c'est plus joli, et pour la photo, au niveau lumière, il ne faut pas de soleil, sinon il "écrase" les valeurs. Toute une technique très simple à retenir avec la pratique lol
      La Bretagne est merveilleuse, je la préfère mille fois à la Provence, où il fait beaucoup trop chaud. Et puis le climat océanique me convient, j'adore la pluie !
      Van Gogh et Klein, deux artistes aux jolis bleus !
      Bel été à toi, Roger, et belle continuation poétique
      Merci d'aimer autant mon prénom !

      Supprimer
  28. Bonjour. Vos œuvres est superbe.
    Salutations en provenance du Japon. ruma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ruma ! Belles vacances et belle continuation ! Merci pour tes visites !
      Blessings

      Supprimer
  29. Bonjour Nathanaëlle. Merci pour ce voyage dans le grand bleu. Difficile de choisir entre le bleu égyptien, de France ou turquoise. J'aime beaucoup le tableau de Max Bohm. Je ne saurais dire pourquoi, mais on sent planer un certain mystère ... Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai le bleu, si lumineux est aussi empreint de mystére... Et pas seulement sur l'oeuvre de Max Bohm, (elle est superbe ! )

      Un de mes bleus favoris : celui des yeux d'Eirwena ! (Chut, il ne faut pas le lui dire, cela lui ferait enfler les coussinets ! lol) .

      Gros bisous à toutes les deux

      Supprimer
  30. Wouah tu rends un hommage majestueux à une couleur qui n'a pas ma préférence même si elle commence à m'apprivoiser petit à petit
    Je n'avais pas percuté qu'il existait autant de bleus, c'est une grande famille :-)
    Le tableau d'Anna Ramusovskaya est à couper le souffle !
    Je te souhaite un beau mois d'août... pas trop chaud :-)
    Avec toute mon affection
    Rose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bleu n'a pas non plus mes faveurs, mais elle reste une couleur très lumineuse et très jolie, (non pas sur moi lol)
      Il y existe encore plus de bleus, j'ai seulement choisi quelques uns qui ont une histoire à raconter lol
      Je te souhaite aussi un doux été, Rose, pas trop chaud, mais jusque là, nous en avons souffert partout et ce n'est pas fini... hélas...
      Je suis passée chez les kikinous, il y a des petits nouveaux, (ils sont adorables !)
      Gros bisous Rose, j'espère que tes petits kikinous à toi vont bien aussi. Calinous pour eux

      Supprimer

Merci pour votre petite touche de couleur...