vendredi 16 août 2013

LE CHAT DE LALANDE

Atlas d'Alexander Jamieson - Londres 1822
Entre l'Hydre, Antlia et la Boussole : Le Chat
Document atlas Coelestis

Ce billet offre l'occasion de parler du Chat de Lalande. J'ai appris son existence à la lecture d'un billet sur le blog de nos petits amis chats Liousha et Tiki. (clic) 


Uranographie de Johann Elert Bode "Félis" 1801


Le Chat (Felis) (clic) est une constellation découverte en 1798 par Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande (clic) 1732-1807 (ne pas confondre avec son petit-neveu, astronome également, Michel Jean-Jérôme Lefrançois de La Lande - 1766-1839). Félis se situe entre les constellations de la Machine Pneumatique et de l'Hydre. Son appellation est hélas devenue obsolète d'après Wikipédia, qui ne nous dit pas grand chose, mais celui-ci ne faisant pas pluie et beau-temps, j'ai voulu en savoir un peu plus...  



Entre l'Hydre et Antlia, j'ai tenté de situer le Chat,
 c'est très approximatif lol
Document de Base : Space.com


Monsieur de Lalande, astrophysicien et directeur de l'Observatoire de Paris, dont le nom est inscrit parmi les 72 patronymes de savants sur la Tour Eiffel, aimait les chats. Il regrettait qu'une constellation ne porte pas le nom de son animal favori dans un ciel peuplé de pas moins de 3 constellation de chiens (Canis Minor, Canis Major et les Chiens de Chasse ou Chiens du Bouvier à l'Ouest de la Grande Ourse), alors qu'il avait lui-même référencé la découverte, le 7 mars 1801 de VY Cma Canis Major : le Grand Chien, (clic) ou Sirius, l'étoile la plus lumineuse du ciel nocturne, bien que Claude Ptolémée (90-168) l'eut déjà repérée et transcrite dans son Almageste.



Constellation du Grand Chien - dont Sirius est la truffe
Document Archipel des Sciences

Bien que le genre félin ne soit pas absent des constellations, puisque s'y trouvent celles du Lynx, celle de Léo (le Lion) et de Léo Minor, Monsieur LaLande a dûment ajouté Félis à la liste de sa Bibliographie Astronomique de 1805, faisant ainsi entrer le chat au firmament des étoiles. Elle est toute petite, cette constellation, glissée entre Antlia (appelée communément La Machine Pneumatique) et Hydria. C'est à dire entre le Serpent d'Eau et la pompe à air.



Sur ce document figure Félis, représenté par un chat roux
entre l'Hydre, la Machine Pneumatique, et la Boussole (Pyxis Nautica)
clic pour agrandir
ou clic ICI
doc ianridpath.com


Mais hélas, en 1887, l'astronome Nicolas Camille Flammarion (1842-1925), fondateur de l'Observatoire de Juvisy-sur-Orge et de la Société Astronomique de France, et père de la vulgarisation scientifique, décida d'écarter cette constellation ainsi que bien d'autres (dont l'Aérostat du même Lalande), pour ne répertorier dans ses catalogues d'étoiles et atlas du ciel, une liste finale de 88 constellations (clic).



Carte du Ciel boréal où j'ai tenté de situer le Chat (cercle mauve)
Clic pour agrandir

Peut-être un jour, perfectionnement des télescopes et des agences spatiales oblige, le Chat de La Lande ou d'un autre astronome, car l'on ne cesse de découvrir, d'aller plus loin dans les étoiles, retrouvera-t-il ses lettres de noblesse dans le Ciel... Car celui-ci a aussi changé la position de ses astres au fil des millénaires, d'autres étoiles, et à fortiori, d'autres constellations peuvent se créer...


Constellation du Chat
Image Globargeo


Mais je vais rapporter ici, le très joli texte de Jean-Louis Hue découvert chez Liousha et Tiki, car ce Chat céleste, même s'il n'est plus officiel, peut toujours s'observer une nuit de Printemps ! 

"Le Chat se découvre au Sud par les nuits de Printemps. Une cinquantaines d'étoiles, minces comme des puces, piquent sa silhouette. Il est tapi contre l'horizon au bas de ce grenier sphérique où l'homme héberge une imagerie lumineuse, parmi les deux Ourses, la Grande et la Petite, le Loup, le Taureau, la Baleine, le Lièvre et même le Caméléon, pour  une fois repérable et même piégé.
La constellation du Chat glisse lentement au fil de la saison vers l'Ouest. Elle s'éteint avec l'été. Au ciel comme sur terre, le chat s'enfuit... Puis revient. Cette fois, il faut l'attendre près d'un an. Cet animal céleste porte le nom de celui qui l'a  trouvé, c'est le chat de Lalande"
"Le Chat dans tous ses états" Jean-Louis Hue (clic)


Constellations du Lion et du Petit Lion

Pour en savoir un peu plus sur les constellations disparues, cliquer sur ce LIEN (clic) Nous pourrons en reparler dans les commentaires, mais je trouve tellement dommage d'avoir écarté des constellations aux noms poétiques, tel Félis, au profit d'autres dont les noms si peu oniriques se situent entre le Compas, le Burin ou encore le Fourneau, mais nous avons déjà un bel exemple avec la machine Pneumatique, hommage aux instruments des Sciences et à ceux des Arts oblige... Mais tout de même, le ciel mérite plus de charme, pourquoi ne pas débaptiser le Microscope (Si si ! Cette constellation existe lol) ou bien la Règle pour lui donner le nom de Chat...  N'êtes-vous pas de mon avis ? :D


Chat de Lalande entre Antlia, L'Hydre et la Boussole
Document Atlas Coelestis


Et vous, mes petits chéris, Liousha et Tiki, qui avez inspiré ce billet, qu'en pensez vous ? Vous êtes bien dubitatifs lol 

Liousha et Tiki image empruntée à leur blog  (clic)

Merci à Liousha et Tiki pour leur participation involontaire 

EDIT du 22 août

Françoise a eu la merveilleuse idée de laisser ce poème dans son commentaire, je ne peux m'empêcher de le mettre ici afin de compléter merveilleusement ce billet ! Merci Françoise ! 

Albert Samain "Les Constellations"

Clydie, au crépuscule assise dans les fleurs, 
Regarde, à l'orient, de ses beaux yeux rêveurs 
Les constellations, claires géométries, 
Au velours bleu du soir fixer leurs pierreries.
Mélanthe les indique et, le doigt vers les cieux, 
Les nomme par leurs noms doux et mystérieux : 
Pégase, le Dragon, Cassiopée insigne, 
Andromède et la Lyre, et la Vierge et le Cygne, 
Et le grand Chariot qui brille éblouissant  
Et, seul, n'a point de part aux bains de l'Océan. 
La majesté des dieux avec l'ombre descend, 
Donnant une âme auguste aux choses familières. 
Sur le bord opposé du golfe, des lumières
Brillent ; par instants glisse et s'éloigne un bateau.
Le bruit des rames va s'affaiblissant sur l'eau... 
Et les amants, dont l'âme au firmament s'abîme,
Enivrés de la nuit transparente et sublime,
Parfois ferment les yeux et soudain, ô douceur !
Retrouvent tout le ciel étoilé dans leur cœur."

26 commentaires:

  1. Décidément, c'est la saison des chastronomes ! Les chats, les étoiles, la lune, l'espace : un cocktail magique et mystérieux. Merci pour cet article qui fait parfaitement écho à celui de nos chroniqueurs tigrés, Liousha et Tiki.
    Gros ronrons des Chats-Pitres.
    Bisous, Nath.
    Miss Tigri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement mystérieux, le ciel nocturne... Hier soir, je suis sortie dans le jardin pour arroser, à la nuit tombée, et je n'ai pas cessé de regarder les étoiles. Le jour on voit le ciel, mais c'es différent, tandis qu'une nuit remplie d'étoiles, sans couverture nuageuse, donne vraiment l'impression que l'on fait partie du cosmos... C'est étrange, cette sensation...
      Bisous à tout de suite...

      Supprimer
  2. (Je crois que mon commentaire a été squeezé, donc, je recommence...)
    Je disais donc que les chats, les étoiles, la lune et l'espace forment un cocktail magique et mystérieux. Normal que le Chat de Lalande trouve sa place dans "Les Etoiles d'ArtLubie"... et puis, après tout, n'est-ce pas la saison des chastronomes ?
    Merci pour cet article, qui fait parfaitement écho à celui de nos amis chroniqueurs tigrés, Liousha et Tiki.
    Gros ronrons des Chats-Pitres.
    Bisous, Nath.
    Miss Tigri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Miss Tigri,
      Ton comm était bien passé, cela arrive parfois, rien n'indique qu'il a été pris en compte or il est bien là, et d'autres fois, on a beau recommencer, tout passe à la trappe. Mystères du net.... lol
      Oui, c'est la saison des chastronomes, même que ce billet est un peu en retard par rapport à la nuit des étoiles, mais cela marche encore lol
      merci surtout à Liousha et Tiki, j'ignorais l'histoire du Chat de Lalande ! Je trouve tellement dommage qu'il n'y ait pas de chat dans les étoiles...
      Bisous Miss Tigri, embrasse tes petits félins pour moi !

      Supprimer
  3. PASSIONNANT!J'ai appris plein de choses! Je ne connaissais pas du tout .Je vais sur le champ essayer d'éblouir mon mari qui est lui un passionné des étoiles.. merci pour ce billet Tiki qui sont charmants!
    Beau week-end à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Danielle,

      A la lecture du billet sur le chat de Lalande chez les ptits Liousha et Tiki, j'ai trouvé cette histoire très jolie, et j'ai voulu savoir un peu plus, et au fil de la rédaction de mon billet, j'ai vraiment trouvé regretable que le chat ne soit plus officiellement dans notre cosmos. C'est charmant un chat dans les étoiles... Et l'astronomie, c'est vraiment passionnant ! Un grand tout dont nous faisons partie... nous sommes tout petits... il y a des liens sur lesquels tu peux cliquer, ces sites sont vraiment interessants.
      Bisous Danielle !

      Supprimer
  4. Miaou ! Merci pour toutes ces précisions. Jean-louis Hue commence son merveilleux livre "Le Chat dans tous ses états" par quatre pages sur le chat de Lalande. Ce premier paragraphe cité nous invite à lire tout le livre. Graous graous, miaou week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou les petits chats !
      Il me le faut ce livre rempli de poésie et d'amour pour les chats.
      Miaou week-end !

      Supprimer
  5. Bonjour Nathanaëlle
    " Ch' a ch' est chur.."
    Juste pour te dire que j' aime ton article et sa conclusion...:-)
    La poésie s' en va , peut-être s' en reviendra-t-elle..?
    On est si bien la tête dans les étoiles...c' était leur nuit il y a deux jours...C' est vraiment en haut de nos montagnes que j' ai vu les plus beaux spectacles d' étoiles filantes , de comète et surtout une voie lactée magique...et oui en Auvergne il y a moins de pollution qu' ailleurs..:-))
    À toi la belle étoile plein de bisous lumineux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mathilde !
      On rencontre pourtant pas mal de poètes, mais hélas ce ne sont pas eux qui mènent le monde...
      La Vie Lactée, il m'est arrivé de la voir au dessus de mon jardin, en Hiver! du bonheur...Je ne sais pas si il y a moins de pollution ici, (dans le ciel, ce n'est pas sur lol) mais quand on regarde les étoiles, où que l'on soit, cela fait une drôle d'impression : on est tout petit... minuscules, et on a ce sentiment d'être dans l'espace alors que la journée, tout cela est bien loin lol
      Bisous étoilés Mathilde !

      Supprimer
  6. Passionnante histoire que celle de ce Chat céleste, dont en attendant son retour printanier, on ne sait pas s'il est toujours à sa place, ou pas.. Un peu à la manière du chat de Schrödinger, (mettre le son au minimum, voire le couper, pour regarder la vidéo sinon c'est stressant, mais c'est la meilleure explication du phénomène que j'ai jamais lue tellement elle est simple à comprendre).
    Les noms des constellations, tels la Machine Pneumatique, le Compas, le Fourneau et tous ceux des constellations disparues (dont tu as indiqué le lien), sont pour moi d'une grande poésie surréaliste. Tout ce bric-à-brac dans le ciel me ravit et me fait penser à ce tableau de Magritte.
    Il m'arrive souvent de sortir en pleine nuit sur mon balcon pour admirer les étoiles. Dernièrement, j'ai vu plusieurs étoiles filantes, mais j'attends toujours la réalisation de mon vœu :D
    Merci pour le partage de cette belle découverte, j'ai encore appris pas mal de chose, grâce à toi ;-)
    Bisous et bon début de semaine, Nathanaëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Tilia !

      Surtout grâce à Liousha et Tiki, car moi non plus je ne connaissais pas le Chat de Lalande ! lol
      Très angoissante, ta vidéo ! lol Même sans le son ! Pauv'minou, ce monsieur Schrödinger aurait pu s'imaginer lui-même dans le cube! Celka fait peur la physique quantique, cela rejoint presque une science occulte par moments...Brrrrr lol

      C'est vrai que ces noms peu bucoliques expriment tout à fait leur propre poésie, tout à fait surréaliste, je n'étais pas allée jusque là...Merci d'avoir mis le doigt dessus, j'ai tendance à aimer et utiliser plus de lyrisme pour qualifier le ciel, mais quand tu me montres ce tableau de Magritte, la poésie est bien là !
      Non, les voeux, cela ne marche pas lol mais la beauté filante d'un éclat dans le ciel, qu'est ce que c'est beau ! Cela vit là-haut, rien n'est figé...

      Je me souviens d'un film avec Jodie Foster, (ne me demande pas le titre, je ne retiens rien en cinéma lol) elle était dans un vaisseau, elle devait faire un compte rendu en direct à la station sur Terre sur ce qu'elle voyait. Elle a dit "ce n'est pas un astronaute dont ils avaient besoin, mais d'un poète !"
      Cela résume un peu mon impression chaque fois que je regarde le ciel...

      Bisous Tilia et belle semaine !

      Supprimer
  7. I love this one, the constellation is beautiful.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. The cat in the sky ! :D
      Cheers and nice week Bob !

      Supprimer
  8. Tu n'as pas toujours besoin d'un ciel sans nuages pour observer les étoiles... Ma sœur était passionnée d'astronomie et elle a donc installé, au plafond de son ancienne chambre dans la maison où j'habite maintenant, une reconstitution de la voûte céleste qui absorbe la lumière lorsque celle-ci est ouverte et brille ensuite un bon moment lorsqu'on éteint. C'est assez amusant!

    Bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce doit être génial dis donc ! Tu l'as toujours chez toi ce plafond ? Tu pourras faire une photo ? Oh j'adorerais avoir un plafond comme celui-ci dans ma chambre !
      Merci Marie-Josée
      Bisous stellaires

      Supprimer
  9. J'adore ces cartes, elles font rêver, comme ton billet ! Il y aura un acte 2, ne t'en fais pas "le chat, le retour". Non mais des fois on ne va pas se faire marcher sur les pattes par des Flammarion et autres importants !!! Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sait qu'il est là-haut le minou, même s'il n'est plus officiel, on va le guetter au prochain printemps !
      Belle journée Brigitte
      Bisous

      Supprimer
  10. Te souviens-tu de ce poème d'Albert Samain?
    "Clydie, au crépuscule assise dans les fleurs,
    Regarde, à l'orient, de ses beaux yeux rêveurs
    Les constellations, claires géométries,
    Au velours bleu du soir fixer leurs pierreries.
    Mélanthe les indique et, le doigt vers les cieux,
    Les nomme par leurs noms doux et mystérieux :
    Pégase, le Dragon, Cassiopée insigne,
    Andromède et la Lyre, et la Vierge et le Cygne,
    Et le grand Chariot qui brille éblouissant
    Et, seul, n'a point de part aux bains de l'Océan.
    La majesté des dieux avec l'ombre descend,
    Donnant une âme auguste aux choses familières.
    Sur le bord opposé du golfe, des lumières
    Brillent ; par instants glisse et s'éloigne un bateau.
    Le bruit des rames va s'affaiblissant sur l'eau...
    Et les amants, dont l'âme au firmament s'abîme,
    Enivrés de la nuit transparente et sublime,
    Parfois ferment les yeux et soudain, ô douceur !
    Retrouvent tout le ciel étoilé dans leur cœur."

    J'ai trouvé un document qui ne peut que compléter ton superbe billet toujours aussi documenté chez toi
    Je t'embrasse

    http://www.afanet.fr/Expo_ciel_miroir_des_cultures_2012/pdf/Articles/Recherche_constellations.pdf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les Constellations d'Albert Samain !
      Je l'avais hélas bien oublié ce poème... quel dommage ! Je te remercie mille fois de l'avoir mis dans ton commentaire pour completer le sujet. Je vais d'ailleurs éditer mon billet et l'inserer, Il est vraiment très beau !
      Ton document est vraiment passionnant, on y parle de Lalande et de sa constellation du Chat :
      "la constellation du Chat, située entre l’ancienne Hydre
      et la moderne Machine pneumatique : “il y avait déjà trente-trois animaux dans le ciel. J’en ai mis un trente-quatrième.”

      1000 Mercis Françoise! Bisous et belle fin de semaine !

      Supprimer
  11. Un article très interessant et un blog agréable à parcourir.
    J'ai passé un bon moment
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maïa ! Belle fin de dimanche et belle semaine !

      Supprimer
  12. J'arrive en retard évidemment, on ne se refait pas !;o)
    Je trouve ton billet superbe et comme Danielle j'ai beaucoup appris et je suis tout à fait d'accord avec toi pour rebaptiser une constellation "Le chat".
    Bises et belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mireille !
      On vient surtout quant on est disponible lol et chaque commentaire me fait grand plaisir.
      Ah, tu fais partie de celles qui chercheront, comme moi, le Chat dans le ciel nocturne au printemps prochain ! :D
      Bises et bon week-end Mireille !

      Supprimer
  13. Nom d'une pie-panthère ! On vient d'apprendre l'existence de La Nébuleuse de la Patte de Chat - L'image d'astronomie du jour - APOD - http://www.cidehom.com/apod.php?_date=060628 Le ciel sera à nous (les chats).
    Graous graous, bisous, miaou week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey ! Une vraie empreinte de papatte de chat en plus ! lol (Je viens d'aller voir) héhé ! Cela pourrait bien faire le sujet d'un billet ! Vive les chats ! lol
      Merci les petits chats !

      Supprimer

Merci pour votre petite touche de couleur...